Comment aider votre enfant à vaincre sa peur de l'eau ?

© Adobe Stock

Pour certains petits, se jeter à l'eau n'est pas un jeu d'enfant, plutôt même une frayeur. Les racines possibles de cette peur sont multiples et il n'est pas toujours évident de pouvoir remonter à la source. Déceler son origine est une des façons de l'aider à la combattre. Mais l'essentiel est surtout de rassurer l'enfant pour qu'il puisse traverser sa peur et retrouver le plaisir de l'eau.

PUB

Il a peur de l'eau... alors faites venir l'eau à lui !

Une des premières recommandations est de ne surtout pas forcer l'enfant à aller dans l'eau s'il en a peur. Et s'il ne vient pas à l'eau, faites venir l'eau à lui…

… en le faisant parler de son émotion « peur de l'eau » …

La peur de l'eau est une émotion qui revêt de multiples aspects, différents d'un enfant à l'autre.

L'aider à parler de sa peurde l'eau est une étape qui peut contribuer à lever son appréhension, en remplaçant ses sensations effrayantes ou désagréables par des mots ou des images.

PUB
PUB

Ce qui compte n'est pas tant pourquoi votre enfant a peur ; il ne le sait sans doute pas lui-même et la peur ne se raisonne pas. L'essentiel est de l'aider à s'exprimer sur « comment » il a peur.

Faites-lui préciser dans le menu détail à quoi ressemble cette peur, son intensité, sa forme, sa couleur etc., quelles sensations cette peur lui communique et comment il se sent face à cette peur (tout petit, fragile, tremblant etc.).

Si son expression est difficile, utilisez des images. Par exemple, demandez-lui de vous montrer avec son corps, la taille de cette peur, ou si c'était un animal, quel serait-il ? Vous pouvez aussi lui proposer de mimer cet animal et lui-même face à cet animal.

Combattre la peur de l'eau… en le familiarisant doucement avec l'eau

Pour aider votre enfant à se réconcilier avec l'eau, vous pouvez aussi jouer avec lui et avec des jeux d'eau comme remplir et vider des seaux d'eau, construire des châteaux de sable en remplissant des seaux puisés dans la mer, jouer au ballon les pieds dans l'eau (s'il l'accepte), etc.

A son insu et en douceur, il peut ainsi goûter à nouveau au plaisir des jeux d'eau.

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Mercredi 30 Juillet 2003 : 02h00
Mis à jour le Lundi 06 Août 2012 : 15h45
PUB