Pourquoi votre enfant a-t-il peur de l'eau ?

L'été avec ses fortes chaleurs est bel et bien là. Et comme des poissons ayant besoin de retrouver leur milieu d'origine… nombre d'enfants se précipitent avec plaisir dans les mers, piscines, lacs ou rivières… pour patauger, barboter ou nager. Mais certains, apeurés restent au bord. Pourquoi ont-ils peur de l'eau ?
PUB

Nous venons pourtant de l'eau...

Nous avons tous passé nos premiers mois d'existence dans l'eau, plongés dans le liquide amniotique, bien au chaud dans le ventre de notre mère.

Pour autant, être à l'aise dans l'eau n'est pas une seconde nature.

Pour nombre d'enfants, petits ou grands, l'eau fait peur.

Ainsi, perplexe, la mère de la petite Priscillia, âgée de deux ans et demi, résume bien le problème de sa fille : « Elle a très peur de l'eau que ce soit la piscine, la mer ou tout simplement le bain dans lequel elle est à l'aise tant qu 'aucune goutte d'eau ne lui touche le visage ».

PUB
PUB

Chez les tout-petits, l'eau n'est pas toujours synonyme de plaisir

Il est vrai que l'eau est, le plus souvent, synonyme de plaisir.

L'immersion dans le bain provoque sur la peau du nourrisson des sensations agréables qu'il manifeste par des sourires et autres gazouillis.

Pour autant, tous les nourrissons ne semblent pas partager cette joie et certains le font bien vite comprendre par des cris dès que leur premier orteil est entré en contact avec l'eau.

Certains psychologues relient la peur précoce de l'eau à un traumatisme particulier au moment de la naissance ; la rupture de la poche des eaux pourrait être associée à une sensation très stressante et inquiétante pour le nourrisson qui s'ancrerait alors dans sa mémoire.

Publié le 23 Juillet 2003 | Mis à jour le 23 Juillet 2012
Auteur(s) : Dr Catherine Feldman, psychothérapeute
PUB