Les colères de l’enfant, un simple mode d’expression ?

Crises de larmes, caprices, désobéissances…

Quel parent ne s’est pas déjà senti désemparé face aux sautes d’humeur de son enfant ?

Voici quelques pistes pourcomprendre les colères et apprendre à les gérer.

Publicité

Les parents à la recherche d’un nouveau modèle éducatif

Les jeunes parents sont de plus en plus nombreux à pousser la porte des psychologues pour faire part de leur désarroi.

Les enfants d’aujourd’hui sont-ils tellement plus difficiles que ceux d’hier ?

«Pas du tout», explique Julie Artus, psychologue et coach parental. «Simplement, les parents s’expriment plus facilement et osent dire leurs difficultés.»

Publicité
Publicité

Car, de nos jours, il n’y a plus un seul modèle éducatif préétabli, mais plusieurs. Et ce n’est plus un tabou de chercher et de réfléchir à la manière dont on veut éduquer ses enfants.

Être parent tout seul : difficile d’asseoir son autorité

Lorsqu’un papa ou une maman en difficulté se présente à sa consultation, Julie Artus entreprend de définir le contexte familial dans lequel l’enfant évolue. «Il ne faut pas le nier, le nombre croissant de familles monoparentales joue un rôle dans les difficultés que rencontrent les parents pourasseoir leur autorité

Ce constat s’explique aisément : dans les familles monoparentales, le père ou la mère doit assumer seul(e) les rôles qui sont, en temps normal, répartis - alternativement - entre les deux partenaires.

Tantôt l’écoute, tantôt l’autorité… Il n’est pas simple de devoir en même temps prêter une oreille attentive et sévir en cas de débordement.

 
Publié par Stéphanie Koplowicz, Journaliste Santé le Lundi 01 Octobre 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 01 Octobre 2012 : 10h00
Source : Julie Artus, psychologue et formatrice.
PUB