La coelioscopie a révolutionné la chirurgie
Sommaire

Les interventions sous coelioscopie sont beaucoup moins traumatisantes

En s'affranchissant d'une grande ouverture à " ciel ouvert ", les douleurs post-opératoires et les cicatrices sont moindres, avec moins de saignements, de fatigue, une sortie et un rétablissement plus rapides. Le seul inconvénient pour les patients est la possibilité de ressentir pendant quelques jours des douleurs au niveau des épaules, dues à l'élimination lente du gaz carbonique. Il ne s'agit toutefois que d'un désagrément qui semble mineur comparé à ceux d'une intervention lourde.La seule limite actuelle de la cŒlioscopie est la plus longue durée de l'intervention. Pour certaines chirurgies longues, cela signifie qu'il est nécessaire de procéder à un temps d'anesthésie plus long. C'est pourquoi la chirurgie classique sera préférée dans certains cas chez les personnes fragiles. Aujourd'hui, c'est l'expérience du chirurgien qui compte, mais demain toutes les opérations auront lieu par coelioscopie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Health News, Hôpital Américain de Paris, hiver 2008.