La coelioscopie : deux en un

A l'aide de la coelioscopie, il est possible d'observer directement l'intérieur de la cavité abdominale. Et si nécessaire, de procéder à des actes chirurgicaux ventre fermé.

La coelioscopie est une technique qui permet d'explorer directement les organes situés dans l'abdomen (utérus, trompes, ovaires). Son principe consiste à introduire sous anesthésie générale un tube optique équipé d'une caméra, à travers une petite incision au niveau du nombril. On peut ainsi établir un diagnostic et si nécessaire procéder à une intervention chirurgicale ventre fermé.

Quelles indications ?

Cet examen est souvent prescrit en gynécologie, notamment pour rechercher une cause de stérilité.Il permet :

  • d'apprécier l'état des trompes et de vérifier qu'elles ne sont pas bouchées ;
  • de déceler d'autres anomalies comme des adhérences (accolement anormal de tissus ou d'organes voisins) ou une endométriose ;
  • de diagnostiquer une grossesse extra-utérine ;
  • de dépister certaines infections (salpingite), des kystes ovariens ou des fibromes.

Intervention immédiate ventre fermé

Autre avantage de la coelioscopie : une fois certaines lésions diagnostiquées, le chirurgien peut procéder dans le même temps à leur traitement chirurgical ventre fermé. Pour cela, il introduit des instruments chirurgicaux par l'intermédiaire de plusieurs orifices de quelques millimètres de diamètre au niveau de la cavité abdominale. La durée d'hospitalisation est plus courte que dans le cadre de la chirurgie classique. Les suites opératoires sont plus confortables pour la patiente, avec une reprise plus rapide de l'activité et un moins grand nombre de séquelles postopératoires.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :