Circoncision : les indications médicales

© Istock

La circoncision peut être pratiquée chez le jeune enfant ou chez l’homme adulte, pour des raisons religieuses, esthétiques, hygiéniques, mais aussi sur indications médicales. En quoi consiste la circoncision chez un homme ? Pourquoi prescrire médicalement une circoncision ?

PUB

La circoncision : de quoi s’agit-il ?

La circoncision consiste à retirer le prépuce (muqueuse et peau) qui recouvre le gland du pénis de l’homme. Cette intervention chirurgicale, réalisée sous anesthésie générale, est réalisée parfois pour des raisons médicales comme le phimosis, le paraphimosis ou la balanite.

Pourquoi faire une circoncision chez l’homme ?

Parmi les raisons médicales qui justifient la circoncision chez l’homme, on note :

- le phimosis : un épaississement et un rétrécissement de la peau du prépuce peuvent rendre le décalottage difficile, voire impossible, de même que le fait d’uriner ou d’avoir une érection. On parle alors de phimosis. Cela peut résulter d’une maladie de la peau, du diabète ou d’un traumatisme.

PUB
PUB

- la balanite : la balanite est une infection consécutive à un phimosis. En effet, faute de décalottage complet possible, une infection de la peau et de la muqueuse peut se déclencher au niveau du prépuce. Le prépuce est alors rouge, gonflé et uriner est douloureux.

- le paraphimosis : lorsque le prépuce se rétracte, il peut conduire à l’étranglement du gland, soit suite à une érection, soit suite à un décalottage en force. La vascularisation du gland se fait mal et nécessite une intervention chirurgicale rapide.

Dans ces différents cas, la santé sexuelle de l’homme oblige à procéder à une circoncision, intervention réalisée en ambulatoire, avec prescription d’antalgiques pendant les 3 semaines suivantes.

Publié le 05 Juillet 2018
Auteurs : La Rédaction E-Santé