Cataracte : un traitement chirurgical de routine

© Istock

La cataracte est une maladie de l'oeil très fréquente après 60 ans. Liée le plus souvent au vieillissement naturel du cristallin qui s'opacifie, la cataracte se caractérise par une baisse de la vision, avec impression de brouillard devant les yeux. Grâce aux progrès de la microchirurgie et à la mise au point de cristallins artificiels, l'opération de la cataracte est aujourd'hui bénigne, sous anesthésie locale, et ne nécessite pas d'hospitalisation. Elle permet au patient de récupérer très rapidement une vision correcte.

Publicité

Environ une personne sur deux âgée de plus de 60 ans présente un début de cataracte. Aujourd'hui, cette maladie du cristallin peut bénéficier d'un traitement chirurgical qui donne d'excellents résultats puisqu'il permet de récupérer une acuité visuelle correcte dans plus de 70% des cas. C'est d'ailleurs actuellement une des interventions chirurgicales les plus fréquemment pratiquées en France : environ 600.000 personnes se font opérer chaque année.

Publicité
Publicité

A quoi sert le cristallin ?

Situé derrière l'iris, le cristallin est une lentille biconvexe transparente, entourée d'une membrane appelée capsule. C'est un organe particulier puisqu'il n'est ni vascularisé, ni innervé. Son rôle dans la vision est très important car il est responsable de l'accommodation : grâce à sa forme de lentille déformable, il focalise les images sur la rétine. Il permet ainsi de voir net en s'adaptant à l'éloignement des objets.

Quels sont les signes de la cataracte ?

La possibilité de déformation du cristallin diminue avec l'âge. A partir de 45 ans, il se rigidifie et vers 60 ans, il s'opacifie progressivement. En quelques années, l'acuité visuelle diminue et donne une impression de voile ou de brouillard. La sensibilité à la lumière devient anormale, appelée photophobie. Des éblouissements peuvent survenir, au soleil ou lors de la conduite de nuit. La vision des couleurs peut être modifiée, les radiations bleues étant moins bien perçues alors que les rouges sont accentués. La vision peut se dédoubler, on parle alors de diplopie. L'opacification du cristallin touche généralement les deux yeux, même si le degré d'atteinte n'est pas forcément symétrique.

Publié par Dr Sylvie Coulomb le Lundi 26 Mars 2001 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 23 Septembre 2015 : 17h29
Source : Ophtalmologie. H. Saraux. Masson Abrégés. Décision en ophtalmologie. H .Hamard. Vigot Précis d'ophtalmologie.Y. Pouliquen. Masson Abrégés.