Cancers du sein : agir en deux temps contre les tumeurs triple-négatives

En administrant deux médicaments à quelques heures d’écart, il semble possible d’obtenir une réduction significative du volume des tumeurs du sein triple-négatives.
© Istock

Une nouvelle stratégie pour traiter les cancers du sein triple négatifs

Les cancers du sein triple négatifs sont des tumeurstrès agressives qui semblent ne répondre à aucun des traitements aujourd’hui disponibles. Toutefois, des chercheurs américains espèrent avoir trouvé un moyen de s’y attaquer avec des médicaments déjà commercialisés. Leur stratégie : agir en deux temps !

Les chercheurs ont imaginé que l’administration d’un premier médicament pouvait modifier la biologie des cellules tumorales, de manière à les rendre sensibles à un deuxième médicament. Ils ont testé leur hypothèse in vitro, en utilisant de multiples combinaisons de médicaments.

Le duo gagnant s’avère être l’erlotinib et la doxorubicine.

Le premier médicament agit en bloquant une protéine qui joue un rôle clé dans la prolifération des cellules tumorales.

Le second est une molécule de chimiothérapie classique.

Lorsque la doxorubicine est administrée entre 4 et 48 heures après l’erlotinib, 50 % des cellules tumorales sont tuées, contre seulement 20 % lorsque les deux médicaments sont administrés en même temps.

L’efficacité de ce protocole reste à valider chez les patientes, dans le cadre d’essais cliniques.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : ARC - M. Lee, « Cell », 11 mai 2012