Cancer : les bonnes résolutions 2019 à adopter

© Istock

A l’occasion des bonnes résolutions de 2019, quels gestes santé adopter au quotidien ? Se souhaiter une meilleure alimentation et moins d'alcool pour cette nouvelle année permettrait déjà de réduire notre risque de cancer. 

PUB

Quatre cancers sur dix sont dus à l'exposition à des facteurs de risque liés à nos modes de vie et à nos comportements, rappelle l'Institut National du Cancer (INCa) dans un communiqué du 1er janvier 2019.

160 000 cancers évitables chaque année en France

Adopter certains changements dans notre mode de vie pourrait donc réduire nettement notre risque de cancer. Ainsi, l'INCa explique qu'agir au quotidien, c'est possible. 160 000 cancers pourrait être évités chaque année en France avec ces quatre bonnes résolutions à prendre en cette nouvelle année 2019 avec nos proches :

PUB
PUB
  • Arrêter de fumer
  • Réduire sa consommation d'alcool 
  • Manger mieux 
  • Bouger plus

Le tabac premier facteur de risque de cancers

Arrêter de fumer fait partie des résolutions phares de très nombreux Français et Françaises. Effectivement, le tabagisme concerne plus d'un tiers de la population en France et est également responsable de 45 000 décès par an. La cigarette est le premier facteur de risque de cancers, explique l'INCa : "il joue un rôle majeur dans la survenue de 17 localisations de cancers." Faire le vœu d'arrêter de fumer réduit nettement le risque d'apparition de cancer.

En 2019, boire le moins possible !

L'alcool est le deuxième facteur de risque de cancer. Cependant, l'Institut National du Cancer rappelle : "la perception du risque engendré par l'alcool reste erronée dans la majeure partie de la population". La consommation d'alcool est responsable de 15 000 décès par an. Souvent, de nombreuses personnes pensent que si l'on boit moins de 2 à 3 verres par jour, le risque de développer un cancer du à la consommation d'alcool ne peut pas être favorisé. Or, les experts expliquent "qu'aucune preuve scientifique ne permet de déterminer une limite de consommation sans sur-risque" dans un avis rendu à l'Institut National du Cancer et Santé Publique France en 2017. Et si vous commenciez dès aujourd'hui en relevant le défi Dry January ?

Manger mieux et bouger plus

Avoir un régime trop riche en mauvaises graisses et en sucre favorise l'apparition d'un cancer. Chaque année, l'INCa rappelle que 5,4 % des nouveaux cancers sont attribuables au surpoids et à l'obésité. L'apparition de cancer lié à ce qu'on mange peut être diminué en adoptant une alimentation équilibrée et diversifiée, en évitant les produits industriels et en privilégiant les fruits et légumes, ainsi que les fibres, rappelle l'INCa.

Pour éviter le surpoids et l'obésité, bouger plus et pratiquer une activité physique régulière contribue à diminuer nettement le risque d'apparition de cancer. L'INCa conseille: "5,4 % des nouveaux cancers sont attribuables à la sédentarité. Alors cette année : bougez plus !" Faire du sport est également bon pour le moral, le bien-être et la santé en générale. 30 minutes d'exercice par jour suffisent.

Publié le 03 Janvier 2019
Auteur(s) : Mathilde Polivka, journaliste santé
Source : Institut National du Cancer, En 2019, faisons le vœu de prévenir 40 % des cancers, 1er Janvier 2019
PUB
PUB

Contenus sponsorisés