Cancer du sein : les femmes aux seins fibreux seraient plus à risque

© Istock

Les femmes aux seins fibreux seraient plus touchées par le risque de développer un cancer, selon une étude norvégienne. Un facteur de risque qui joue également sur la sévérité de ces cancers du sein. 

PUB

Des seins fibreux exposeraient les femmes à un plus fort risque de développer un cancer. Voici la conclusion d'une étude norvégienne publiée dans la revue Radiology. Les chercheurs ont analysé la poitrine de plus de 100 000 femmes, âgées de 50 à 59 ans.

Parmi elles, 28 % présentaient des seins fibreux ou denses. Ces seins présentent la particularité d'être plus riches en tissu glandulaire qu'en tissu graisseux. Résultats :

PUB
PUB
  • Lors des mammographies biannuelles, 3,6 % des femmes ayant les seins fibreux présentaient des résultats suspects contre 2,7 % des autres femmes.
  • Le diamètre moyen des tumeurs détectées était de 16,6 millimètres dans le groupe des seins denses et de 15,1 dans l'autre groupe.
  • La maladie des ganglions lymphatiques positifs a été retrouvée chez 24% des femmes ayant des seins fibreux, contre 18% des autres femmes.

Seule une mammographie peut apprécier la densité du sein

La densité de la poitrine agirait donc sur la probabilité d'être atteinte d'un cancer du sein. Jusqu'à présent, seul un lien avec la sévérité de ces cancers avait été établi. En 2002, des scientifiques américains ont mis en évidence la faillabilité des mammographies chez les femmes aux seins fibreux.

La précision de cet examen tombait en dessous des 50 % chez ces femmes (contre plus de 98% de précision lors des examens des femmes aux seins dits "graisseux"). Des tumeurs peuvent ainsi passer inaperçues et n'être découvertes que beaucoup plus tard, à un stade critique.

Il n'est pas possible de déterminer la densité de ses seins au toucher ou à l'oeil nu. Seule une mammographie permet de la mesurer. Les zones riches en tissu glandulaire apparaissent en blanc, tandis que les parties graisseuses correspondent aux zones sombres de l'image. L'image ci-dessous présente à droite un sein très dense.

© Service de presse© Service de presse

Des signes visibles

Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquemment diagnostiqué. Dépistée précocement, la pathologie présente un bon pronostic de guérison. Parmi les symptômes qui peuvent faire suspecter un cancer du sein :

  • la présence d'une grosseur;
  • un écoulement anormal; verdâtre ou sanguinolent;
  • une modification de la peau du sein; rougeur, pli ou adhérence;

Sans facteur de risque (cancers du sein dans la famille ou antécedents de lésions mammaires), la Haute Autorité de Santé conseille de réaliser une mammographie tous les deux ans à partir de 50 ans.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Lundi 30 Juillet 2018 : 12h44
Source : Automated Volumetric Analysis of Mammographic Density in a Screening Setting: Worse Outcomes for Women with Dense Breasts, Nataliia Moshina, Sofie Sebuødegård, Christoph I. Lee, Lars A. Akslen, Kaitlyn M. Tsuruda , Joann G. Elmore, Solveig Hofvind, Radiology, 26 juin 2018
Comparison of the Performance of Screening Mammography, Physical Examination, and Breast US and Evaluation of Factors that Influence Them: An Analysis of 27,825 Patient Evaluations, Thomas M. Kolb, Jacob Lichy, Jeffrey H. Newhouse, Radiology, 1er octobre 2002
PUB
PUB

Contenus sponsorisés