Cancer de l'anus : quelle est la tranche d'âge la plus à risque ?

© Istock
Le cancer de l'anus est l'un des cancers digestifs les plus rares. Il est souvent confondu au début avec des hémorroïdes, mais plus son diagnostic est précoce, plus les chances de guérison sont grandes. C'est pourquoi il est important de consulter lorsqu'une gêne apparaît.
Publicité

Quels sont les sujets les plus à risque de cancer de l'anus ?

Le cancer de l'anus apparaît surtout chez des personnes de plus de 55 ans. Il est favorisé par une infection à Papillomavirus qui est aussi responsable des cancers du col de l'utérus. Ce virus se transmet sexuellement et plus fréquemment chez les sujets à partenaires multiples. Sa localisation au niveau de l'anus est favorisée par les pénétrations anales répétées. Il est plus fréquent chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli et chez les femmes ayant un antécédent de cancer du col de l'utérus. Le tabagisme semblerait également être un facteur de risque du cancer anal.

Publicité
Publicité

Quels sont les symptômes du cancer de l'anus ?

Le cancer de l'anus est souvent confondu avec des hémorroïdes, qui sont très fréquentes. Il provoque des saignements, une gêne, des démangeaisons anales et parfois des douleurs, qui sont des symptômes communs à ces deux pathologies. L'examen médical est alors indispensable afin de bien faire la différence entre des hémorroïdes qui saignent et une lésion cancéreuse. Le proctologue pratique alors une anuscopie qui permet de visualiser directement la lésion et éventuellement une biopsie qui confirme ou non le diagnostic de cancer.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 02 Avril 2018 : 14h00
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :