Cancer de la gorge : les symptômes à connaître

© Istock

Chez les hommes comme chez les femmes, le cancer de la gorge est en augmentation ces dernières années. Mal de gorge qui persiste, boule, angine qui ne passe pas... L’oncologue Camille Pouaty nous en dit plus sur les différents symptômes caractéristiques de ce cancer.

PUB

En 2017, environ 400 000 nouveaux cas de cancers ont été enregistrés en France, selon l’Institut national du cancer (Inca), et 150 000 décès liés à la maladie.

Quand on parle de cancer de la gorge, on parle d’un cancer se formant dans le larynx ou le pharynx du patient. Mais la plupart des cas se forment au niveau du pharynx, c’est-à-dire entre les voies aériennes et les voies digestives. Quand il se forme au niveau du larynx il aura tendance à se former à proximité des cordes vocales.

Alors que les hommes étaient les plus touchés par ce type de cancer jusque dans les années 1980, cette tendance a diminué puis ré-augmenté après 2005. Mais pour les femmes, ce cancer est en augmentation constante à cause du tabagisme principalement. 

PUB
PUB

Une angine qui ne passe pas

Une angine dure généralement quelques jours et après un traitement et beaucoup de repos tout est fini. Mais "une angine qui dure plus de trois semaines et qui ne part pas malgré différents traitements peut être un signe qu’une consultation est nécessaire même si cela ne veut pas forcément dire que vous avez un cancer" indique l’oncologue Camille Pouaty. En effet, "les cancers du pharynx qui sont les plus courants et peuvent ressembler au début à une mauvaise angine persistante", poursuit-il. 

Une voix rauque d’un coup : méfiez-vous !

Vous avez toujours eu une petite voix fluette et presque du jour au lendemain vous vous réveillez avec une voix rauque, cassée ou qui varie sans raison ? "Pour les fumeurs particulièrement, une modification de la voix doit amener à consulter un ORL pour savoir quelle est la cause de ce changement. Il faut savoir que cette modification, qu’on appelle dysphonie, est un signe précoce de cancer et s’en occuper immédiatement peut permettre de découvrir une tumeur très tôt" souligne l’oncologue. Les fumeurs ne sont pas les seuls concernés par ce symptôme précise le médecin.

Publié le 01 Juin 2018
Auteur(s) : Manon Anger, journaliste santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :