Calculs biliaires : les symptômes d'alerte

© Istock
Les calculs biliaires touchent 3 à 4 millions de Français, plus particulièrement les femmes et les personnes en surpoids, mais aussi et surtout les seniors. Douleur au creux de l’estomac, douleur sous le diaphragme, quels sont les principaux symptômes des calculs de la vésicule ?
PUB

Calcul biliaire : des douleurs brutales et continues au creux de l’estomac

La douleur due à la présence de calcul biliaire se manifeste au niveau de l’épigastre. L’épigastre est la zone haute de l’abdomen, entre le sternum et l’ombilic. Cette douleur violente peut aussi irradier sous le diaphragme et jusque dans l’épaule droite, au point de couper la respiration. La crise de calcul biliaire est une douleur continue, intense, qui peut durer près de deux heures et n’est pas à confondre avec un ulcère à l’estomac qui génère des douleurs de type crampes.

PUB
PUB

Calcul de la vésicule

La présence de calcul dans la vésicule ne pose pas toujours problème. Par contre, en cas de crise de calcul biliaire, de douleur intense, il convient de consulter rapidement son médecin. En effet, il peut arriver qu’il y ait des complications: un calcul peut obstruer le canal cholédoque, canal qui relie le duodénum à la vésicule biliaire et générer une infection, voire un risque de septicémie. En cas de nausées, vomissements et de fièvre élevée (plus de 39), il faut consulter en urgence.

Calcul biliaire et absence de symptômes

Dans huit cas sur 10, la présence de calcul dans la vésicule c’est-à-dire de petits cristaux constitués essentiellement de cholestérol, il n’y a aucun symptôme. S'il n'y a ni douleur ni complications, alors la présence de calcul biliaire ne pose aucun problème.

Publié le 14 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :