Boutons, démangeaisons : et si c'etait une allergie au soleil ?
Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 05 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 18 Mai 2017 : 15h17

Ah, le soleil ! Après des mois de grisaille, vous en aviez presque oublié la couleur ! Doigts de pieds en éventail sur la plage, vous dites bonjour aux vacances et anticipez avec bonheur le teint hâlé que vous allez bientôt arborer.

Le tableau serait idyllique sans ces petits boutons qui se mettent à coloniservotre décolleté.

Ils s’accompagnent de démangeaisons ? L’allergie au soleil, ou lucite estivale, peut avoir frappé. Apprenez à la reconnaître pour mieux y faire face.

© Fotolia
PUB

Et il y a encore aussi d'autres allergies au soleil

Lucite estivale bénigne, lucite polymorphe, urticaire solaire : ces trois allergies au soleil sont dites "idiopathiques" : on n’en connaît pas la cause.

Il existe aussi des éruptions solaires liées à des facteurs que l’on peut identifier.

Ce qui déclenche le problème dans ces cas-là : votre exposition au soleil conjuguée :

  • soit à un produit que vous appliquez sur votre peau (crème, parfum, pommades, etc.),

  • soit à une substance que vous ingérez (médicaments…).

Ces éruptions solaires se manifestent par des lésions comparables à celles causées par l’eczéma : plaques rouges, micro-vésicules (petites cloques)...

PUB
PUB

Comment prévenir et traiter les allergies solaires ?

  • Boutons, plaques ou cloques, il existe des médicaments qui permettent de soulager les démangeaisons et de diminuer l’intensité de l’éruption.Demandez-les à votre pharmacien.

  • Le principal traitement de l'allergie solaire reste néanmoins la prévention.

  • Evitez au maximum le soleil et protégez votre peau en la couvrant (vêtements, chapeau…) et en l’enduisant de crème solaire protectrice.

  • D’autres traitements préventifs existent. Parlez-en à votre dermatologue !
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 05 Juillet 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 18 Mai 2017 : 15h17
Source : Dr Dominique Tennstedt, Chef de Service du Département de dermatologie des Cliniques Universitaires Saint-Luc.
PUB
PUB
A lire aussi
Risquez-vous une allergie au soleil ? Publié le 01/08/2008 - 00h00

L'allergie au soleil, désignée par le terme médical de lucite estivale est une affection de plus en plus répandue. Chaque été, quelque 10% des Francais en seraient victimes, principalement des femmes. Quels sont les premiers signes de la lucite estivale ? Comment prévenir cette allergie...

Urticaire solaire et lucite, les autres risques du soleil...Publié le 06/07/2009 - 00h00

Le coup de soleil n'est pas le seul désagrément que l'on risque en exposant sa peau au soleil. Parmi les réactions de photosensibilisation, aussi appelée allergie au soleil, citons l'urticaire solaire et la lucite. Que faut-il savoir sur ces deux dermatoses ?

Plus d'articles