Boutons, démangeaisons : et si c'etait une allergie au soleil ?

Et il y a encore aussi d'autres allergies au soleil

Lucite estivale bénigne, lucite polymorphe, urticaire solaire : ces trois allergies au soleil sont dites "idiopathiques" : on n’en connaît pas la cause.

Il existe aussi des éruptions solaires liées à des facteurs que l’on peut identifier.

Ce qui déclenche le problème dans ces cas-là : votre exposition au soleil conjuguée :

  • soit à un produit que vous appliquez sur votre peau (crème, parfum, pommades, etc.),

  • soit à une substance que vous ingérez (médicaments…).

Ces éruptions solaires se manifestent par des lésions comparables à celles causées par l’eczéma : plaques rouges, micro-vésicules (petites cloques)...

Comment prévenir et traiter les allergies solaires ?

  • Boutons, plaques ou cloques, il existe des médicaments qui permettent de soulager les démangeaisons et de diminuer l’intensité de l’éruption.Demandez-les à votre pharmacien.

  • Le principal traitement de l'allergie solaire reste néanmoins la prévention.

  • Evitez au maximum le soleil et protégez votre peau en la couvrant (vêtements, chapeau…) et en l’enduisant de crème solaire protectrice.

  • D’autres traitements préventifs existent. Parlez-en à votre dermatologue !
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dr Dominique Tennstedt, Chef de Service du Département de dermatologie des Cliniques Universitaires Saint-Luc.
La rédaction vous recommande sur Amazon :