Allergie au soleil : 3 solutions pour l'apaiser

© Istock
L’allergie au soleil, appelée lucite estivale, touche majoritairement les femmes jeunes (15-35 ans) lors de leur première exposition au soleil. Elle se traduit par des plaques rouges urticantes, parfois des cloques, au niveau du décolleté, des avant-bras, des épaules et plus rarement du visage. Quelles sont les solutions en cas d’allergie au soleil ?
Publicité

Une crème solaire à indice élevé filtrant les UVA

Il faut faire bien attention lorsqu’on choisit sa crème solaire. En effet, les crèmes solaires écran total protègent des UVB, mais ne filtrent pas forcément bien les UVA. Or ce sont les UVA qui provoquent l’allergie au soleil. Il faut donc choisir une crème solaire avec un indice élevé qui filtre bien les UVA et l’appliquer avant toute exposition. La renouveler toutes les 2 heures.

Publicité
Publicité

S’exposer progressivement au soleil pour éviter l’allergie au soleil

Pour éviter de développer une lucite estivale (éruption cutanée due à une allergie au soleil), il est recommandé de s’exposer progressivement. C’est-à-dire qu’il ne faut pas rester peau nue sous le soleil plus de 20 à 30 minutes la première fois, y compris si le temps est nuageux. De plus, il faut mettre une crème solaire à indice élevé, qui filtre aussi bien les UVA que les UVB. Enfin, il est recommandé d’éviter l’exposition au soleil entre midi et 16 heures, heures où le soleil est le plus intense.

Des compléments alimentaires pour éviter l’allergie au soleil

En plus de la crème solaire qui filtre les UVA, d’une exposition progressive au soleil, il est possible de prendre des compléments alimentaires antioxydants de type bêta-carotène, à faible dose, pendant le mois qui précède la première exposition. Cela limite les risques d’allergie au soleil en préparant la peau.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Samedi 04 Août 2018 : 10h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :