Bougez contre le cancer du sein !

© Fotolia

Avoir une activité physique régulière, même très modérée comme par exemple une demi-heure de marche active tous les jours, est particulièrement bénéfique contre le cancer du sein. Les preuves s’accumulent aussi démontrant qu’après un cancer du sein, l’exercice physique diminue fortement le risque de récidives.

Publicité

L’activité physique, une thérapie complémentaire contre le cancer

Les bienfaits de l’activité physique en prévention du cancer commencent à être bien documentés. Mais les études s’accumulent aussi montrant l’intérêt de l’exercice physique pendant et après un cancer.

Publicité
Publicité

Activité physique et cancer du sein

Concernant plus précisément le cancer du sein, en prévention, l’activité physique réduit le risque de développer ce cancer de 20 à 30%. Après un cancer du sein, l’activité physique réduit également de 20 à 50% le risque de récidives. Enfin, initiée tôt, voire pendant le traitement, une pratique régulière améliore la qualité de vie des femmes, avec une réduction du niveau de fatigue, de l’état dépressif, de l’anxiété et une amélioration du sommeil. Au final, la mortalité diminue chez les femmes qui restent actives.

On peut donc considérer aujourd’hui l’activité physique comme un traitement complémentaire de la thérapie anti-cancer conventionnelle (chimiothérapie, radiothérapie…).

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 08 Octobre 2010 : 12h47
Mis à jour le Mercredi 02 Septembre 2015 : 18h06
Source : Communiqué de presse de la Mutualité Française et de l’Association Francophone de l’Après Cancer du Sein (AFACS), en partenariat avec le CHU de Clermont-Ferrand et l’Institut National du Sport de l’Expertise et de la Performance (INSEP), 14 septembre 2010.