Bilan biologique : à quoi sert l'EPP ?

© Istock
L'électrophorèse des protéines plasmatiques (EPP) est un bilan biologique réalisé dans le cadre de nombreuses pathologies ; une étude récente (étude CANTOS) démontre l'intérêt de cette analyse dans le cadre des maladies cardiovasculaires.
Publicité

Qu'est-ce que l'électrophorèse des protéines ?

L'EPP permet suite à une simple prise de sang de séparer les différentes protéines contenues dans le sang : l'albumine, les gammaglobulines, bêtaglobulines et alpha-globulines. Il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour cet examen. Celui-ci est indiqué dans le cadre d'un bilan inflammatoire, infectieux, lors de suspicions de myélome ou d'hémopathie. Des études récentes ont démontré l'intérêt du dosage de l'EPP dans la surveillance des risques de maladies cardiovasculaires comme l'athérosclérose. En effet, un état inflammatoire chronique favoriserait, au même titre que le cholestérol, l'apparition des plaques d'athérome et donc l'apparition d'AVC ou d'infarctus du myocarde.

Publicité
Publicité

Interprétation des résultats de l'EPP dans le cadre des maladies cardiovasculaires inflammatoires

Plusieurs facteurs de l'EPP vont permettre de montrer un état inflammatoire de l'organisme :

- un taux d'albumine inférieur à 35 g/L ;

- une augmentation du taux des alpha-2 globulines ;

- un taux de gammaglobulines supérieur à 16 g/L.

De nombreux facteurs influent sur l'inflammation chronique de l'organisme (tabac, alcool, sédentarité, surpoids, anxiété, diabète). Un mode de vie sain permet donc de réduire cet état inflammatoire et, de ce fait, de réduire le risque de maladie cardiovasculaire ou toute autre maladie chronique.

Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 28 Mai 2018 : 18h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :