Bébé fait ses dents : que faire?

© Istock

Ses joues sont rouges, ses fesses aussi et les larmes ruissellent le long de ses joues quand vous le mettez au lit ?

Pas de doute, votre enfant fait ses dents.

Comment le soulager en cas de poussées dentaires ?

Publicité

Premières dents : entre 6 mois et 2 ans et demi

Les premiers pas, les premières dents et les premiers mots… Ces étapes-clés dans la vie de votre enfant ne relèvent pas d'une science exacte.

Impossible, en effet, de prévoir avec précision quand elles auront lieu.

Les pédiatres s'accordent toutefois à dire que 20 dents de lait prendront place dans la bouche de votre enfant entre son 6ème mois et ses 2 ans et demi.

C'est généralement une incisive du bas qui pointe le bout de son nez en premier et ce vers 8 ou 9 mois.

Cependant, chez certains elle peut se faire attendre jusqu'à ses 1 an… Pas besoin donc de courir chez le pédiatre s'il est le dernier de la crèche sans quenottes !

Comment savoir si bébé fait ses dents ?

Ce qui est commun à tous les bébés, par contre, ce sont les crises de larmes qui accompagnent l'arrivée despremières dents, que l'on appelle aussi poussée dentaire.

Et pour cause, pour voir le jour, celles-ci doivent percer le sac de chair dans lequel elles sont logées et ensuite la muqueuse de la gencive qui se trouve au-dessus.

Publicité
Publicité

Celle-ci étant très résistante, cela s'accompagne d'une petite inflammation. Or, qui dit inflammation dit… douleur !

Plusieurs troubles accompagnent les poussées dentaires :

  • votre enfant bave,
  • ses joues sont rouges,
  • parfois, la poussée dentaires'accompagne d'un petit rhume, d'un état fébrile (avec ou sans fièvre) ou d'une diarrhée. Celle-ci peut provoquer un érythème fessier (fesses rouges),
  • votre enfant pleure quand vous le couchez. A juste titre : en position couchée, la pression sanguine est plus forte, ce qui rend l'inflammation plus douloureuse.

Ces "effets secondaires" de lapoussée dentaire ne doivent pas vous amener chez votre pédiatre. Tout devrait rentrer dans l'ordre naturellement.

Veillez toutefois à ne pas mettre sur le dos d'une poussée dentaire, des symptômes qui n'y sont pas liés.

Poussée dentaireou pas, si votre enfant présente d'autres symptômes que ceux cités ci-dessus, une visite chez le pédiatre s'impose.

 
Publié par Elise Dubuisson, journaliste santé. le Lundi 04 Juin 2012 : 00h00
Mis à jour le Jeudi 07 Juin 2012 : 13h42
Source : "Elever bébé", Marcel Rufo et Christine Schilte.
"J'élève mon enfant", Laurence Pernoud.