Automédication : êtes-vous au top ?

Qui n’a pas eu recours à l’automédication ? Nous avons tous déjà acheté des médicaments sans ordonnance. Mais attention, cette auto-prescription de médicaments, sous conseils et surveillance du pharmacien, doit se faire en respectant certaines règles.Que savez-vous exactement de l’automédication ? 
© Istock
Sommaire

En automédication, on peut prendre jusqu’à 3 médicaments différents, pas plus.

Faux.

En automédication, c’est toujours un médicament à la fois. Les cumuler augmente les risques. Il est également recommandé de privilégier les médicaments qui ne contiennent qu’un seul principe actif.

L’automédication ne s’adresse pas aux enfants, aux personnes âgées, ni aux femmes enceintes.

Vrai.

L’automédication est réservée aux personnes en bonne santé souffrant d’un trouble mineur à un moment donné. Certaines populations ne doivent pas recourir à l’automédication en raison de leur état, de leur fragilité et de l’existence éventuelle d’une maladie chronique.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Pr Jean-Paul Giroud, « Médicaments sans ordonnance, les bons et les mauvais », Éditions de la Martinière.