L’autohypnose

© Istock

Agir sur votre inconscient pour améliorer certains aspects de votre vie ça vous plairait ? Alors tentez une séance d’autohypnose.

PUB

L’autohypnose c’est quoi au juste ?

Avez-vous déjà entendu parler de l’autohypnose ? Dérivée de l’hypnose cette pratique est un outil de communication avec l’inconscient qui permet d’agir sur la santé physique et mentale. Que ce soit contre la douleur, les maux de têtes, la surcharge pondérale, les troubles sexuels, le tabac, les insomnies, les anxiétés ou le stress, les applications sont multiples. On est loin du schéma caricatural : « Dormez, je le veux », qui vient à l’esprit dès que le mot hypnose est prononcé ! L’autohypnose est plutôt un état naturel qui permet d’accéder aux ressources de l’inconscient. Quand vous regardez un coucher de soleil, contemplez un beau paysage ou savourez un bon roman, vous ne le savez pas, mais vous êtes durant quelques secondes ou minutes en état d’autohypnose, c’est-à-dire connecté avec votre inconscient. Durant ces moments-là, vous lui faites parvenir inconsciemment des pensées qui vont soit vous porter ou au contraire vous être néfastes.

PUB
PUB

« Si vous vous répétez à longueur de journée que vous n’êtes pas à la hauteur, forcément vous ne le serez pas. Si au contraire vous vous dites que vous allez réussir que c’est bon pour vous alors ça va marcher », précise Francine-Hélène Samak psychologue et praticienne en hypnose depuis 25 ans.

Ça marche sur quoi ?

Il est possible de travailler sur les maladies psychosomatiques (asthme, maladies de peau), sur la douleur, sur les phobies (peur de l’avion, des araignées, de conduire une voiture, agoraphobie), agir sur le stress en vue d’un examen, d’un concours, d’un entretien…

« Le champ d’intervention est très vaste, explique notre expert, sous autohypnose, vous faites de votre inconscient un allié. C’est-à-dire que vous allez consciemment vous fixer un but et votre inconscient va alors vous apporter des solutions par le biais d’images, de sensations ou de souvenirs. À vous ensuite de repérer les solutions et de les mettre en pratique dans la vie réelle ».

Mots-clés : Autohypnose
Publié le 22 Juillet 2013 | Mis à jour le 25 Juillet 2013
Auteurs : Sandrine Catalan-Massé
Source : Magazine Côté Santé n°79 de juillet 2013 - Remerciements à Francine-Hélène Samak psychologue, docteur en psychologie de l’Université de Poitiers et praticienne en hypnose, auteure de L’autohypnose, l’art de s’influencer bénéfiquement, Éditions Bussière.