Attention, baignade autorisée !

Entre 2002 et 2003, le nombre global des noyades a augmenté de 45%, avec une hausse des décès de 73%. Avant de vous mettre à l'eau, vous devez connaître et respecter certains impératifs. Parallèlement, en mer ou en piscine, surveillez constamment vos enfants. Moins de trois minutes et 20 centimètres d'eau, suffisent à un enfant pour se noyer, sans bruit.

Publicité

Entre le 1er juin et le 30 septembre 2003, on a enregistré 1.154 personnes victimes de noyade accidentelle, dont 435 décès, parmi lesquelles près de 42% étaient des adultes de plus 45 ans, et 16% des enfants de moins de 6 ans. Le nombre de décès s'est accru de 73% par rapport à l'été 2002. C'est ainsi que le ministère de la Santé et l'INPES (Institut national de prévention et d'éducation pour la santé) se sont lancés dans une campagne offensive. Plusieurs dépliants ont été édités. Les principaux messages sont les suivants.

Publicité
Publicité

" Ce qu'il faut savoir avant de se mettre à l'eau "

Soyez attentif à votre forme, à votre niveau de natation et à votre environnement : choisissez bien vos zones de baignade, consultez quotidiennement la météo locale, apprenez à évoluer dans une vague, tenez compte des courants, méfiez-vous des rives instables et peu praticables, etc.

Côté piscines privées

Il existe plusieurs types de dispositifs de sécurité :

  • barrière souple ou rigide d'au moins 1,10 m de haut entre deux points d'appui, de préférence avec un portillon à fermeture automatique ;
  • alarme sonore placée à la surface de l'eau ou autour du bassin ;
  • couverture souple ou rigide pour fermer le bassin : volet roulant automatique, couverture à barres, couverture tendue à l'extérieur de margelles, fond de piscine remontant ;
  • abri clos rigide.
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 30 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Mardi 31 Mai 2016 : 10h12
Source : Campagne de prévention multipartenariale, INPES, www.inpes.sante.fr, juin 2004.