Baignade sécurisée

© Istock

La natation, activité estivale par excellence, se pratique en mer, lac ou piscine.

Les piscines privées sont en pleine expansion, il en existerait plus d'un million.

Mais chaque année, nombre d'accidents sont répertoriés. Quelques conseils de sécurité.


Publicité

Un enfant, même s'il sait nager, peut se noyer en silence en moins de trois minutes, et même dans 20 cm d'eau.

Alors soyons extrêmement vigilants.

  • Restez près d'eux et surveillez-les en permanence : pas de lecture, pas de téléphone, pas de télévision, pas de discussions entre amis. Si vous êtes un groupe d'adultes, désignez clairement celui qui surveille. Ne confiez pas cette responsabiité aux grands frères/soeurs. Ce sont eux aussi des enfants !
  • Baignez-vous avec vos enfants, afin qu'ils prennent l'habitude de ne pas se baigner seuls.
  • Ne consommez pas d'alcool afin de garder vos réflexes et d'avoir l'esprit alerte en cas d'urgence.
  • Suivez une formation de secouriste.
  • Ayez un téléphone près de la piscine en cas d'urgence.
  • Veillez à ce que le pourtour de la piscine bénéficie d'un espace libre suffisant et ôtez tous les objets (serviettes, matelas, chaises, bains de soleil) et les jouets sur lesquels quelqu'un pourrait buter.
  • Une fois la baignade terminée, enlevez tous les objets restés dans l'eau. Ils pourraient constituer une tentation dangereuse pour un petit enfant.
  • Equipez-vous de dispositifs de flottaison (gilets, bouées de sauvetage), lesquels doivent être à portée de main.
  • Autour de la piscine, installez idéalement une clôture d'au moins 1m10 à verrouillage automatique.
  • Installez également une alarme pour vous avertir si votre enfant ouvre la barrière de la piscine ou entre dans l'eau.
  • L'eau de la piscine doit être suffisamment traitée pour éviter la prolifération des bactéries, source d'infections et de maladies (chlore ou autre système).
  • Sur une plage, restez à portée d'un maître nageur. En lac, en mer ou en rivière, restez à distance raisonnable des embarcations, des skieurs nautiques et des moto-marines.
  • Ne vous baignez que dans des zones autorisées et surveillées. Ne vous baignez que lorsque le drapeau est vert. Renseignez-vous sur les conditions locales (météo, vents, marées, courants...).
  • A bord d'une embarcation (pédalo, bateau, planche à voile) portez vous-même et faites porter à vos enfants un gilet de sauvetage, adapté en taille, ajusté et porté correctement.
  • Apprenez à vos enfants à ne pas plonger dans des eaux inconnues, les plongeons en eaux peu profondes étant sources d'un grand nombre de blessures à la colonne vertébrale.
 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mardi 16 Août 2005 : 02h00
Mis à jour le Mardi 31 Mai 2016 : 09h42