Asthme et grippe : un mauvais ménage !

L'association asthme et grippe est fréquente et entraîne souvent des exacerbations de l'asthme. Les asthmatiques, quel que soit leur âge, doivent donc se faire vacciner contre la grippe.
PUB

La vaccination des sujets à risque doit être encouragée

Actuellement encore, seul un asthmatique sur trois est vacciné, en dépit d'une efficacité certaine chez l'enfant et d'effets secondaires défavorables plutôt rares. En effet, contrairement à certaines idées reçues, la vaccination antigrippale n'augmente pas les crises d'asthme. En revanche, attraper la grippe aggrave l'asthme, accroît le risque d'hospitalisation et de mortalité chez le sujet âgé. La vaccination doit donc être pratiquée chez tous les sujets asthmatiques.

PUB
PUB

Que faire en cas de grippe ?

Consultez rapidement son médecin. En pratique, chez un asthmatique grippé le traitement de fond doit être systématiquement renforcé. Il est également nécessaire de traiter une instabilité ou une décompensation selon les modalités habituelles. Par ailleurs, la prise d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), en particulier d'aspirine, est à proscrire. En effet, près de 10% des asthmatiques sont intolérants à l'aspirine.

Publié le 26 Novembre 2001
Auteur(s) : Dr Philippe Presles