Asthme et allergie : agir sur les comportements et l'environnement

L'asthme est une maladie fréquente. Cette maladie des bronches touche plus de 3,5 millions de Francais. Quant à l'allergie, elle concerne une personne sur trois, proportion qui ne cesse de progresser. Contre les manifestations aiguës de ces deux affections, à savoir la crise d'asthme et la réaction allergique, on peut agir sur les comportements et sur le contrôle de l'environnement.
Publicité

Allergènes et substances irritantes sont partout et sont susceptibles de déclencher des crises et des réactions chez les asthmatiques et les allergiques. Il est cependant possible d'agir sur ses propres comportements et sur son environnement pour limiter les symptômes et les risques.

Comment limiter les crises d'asthme ?

- Alors que le traitement de crise permet de soulager la survenue d'une crise (en dilatant les bronches), le traitement de fond, lui, agit en amont, en les prévenant. Il doit donc être pris quotidiennement, même en l'absence de tout symptôme.

- Identifier les facteurs déclenchant des crises, puis les éviter.

- Prévenir les situations à risque. Par exemple, avant un effort physique, le médecin a pu recommander de prendre un bronchodilatateur en prévention d'une crise d'asthme.

Publicité
Publicité

- Identifier les premiers signes de la crise afin de pourvoir prendre son traitement le plus tôt possible.

- Evaluer son état respiratoire (débitmètre de pointe) en cas d'aggravation des symptômes, afin de pouvoir contacter son médecin très rapidement, sans délai.

Contrôler son environnement pour limiter les réactions allergiques

Les substances allergisantes, irritantes et polluantes sont très nombreuses au sein même de nos habitations. Pièce par pièce, il est possible de les limiter (mobilier, plantes, vêtements, tabac, air extérieur, animaux...).

- Privilégier les sols lisses (carrelage, parquet vitrifié...).

- Eviter les doubles rideaux (ne garder que les voilages).

- Sur les murs, mais aussi dans les penderies et les placards, préférer la peinture et le papier peint, au lieu des tentures et des tissus.

- Aérer quotidiennement chaque pièce pendant au moins 20 minutes, en dehors des pics de pollution atmosphérique.

- Recouvrir son matelas d'une housse anti-acariens intégrale (le matelas est entièrement enveloppé).

- Choisir des oreillers et des couvertures en matière synthétique lavables.

- Laver les draps une fois par semaine.

- Avant de laver les peluches en machine, les laisser 24 heures au congélateur, enveloppées dans un sac de congélation alimentaire, les acariens n'aiment pas froid !

- Ne pas fumer dans la maison ou l'appartement.

- Eviter les plantes allergisantes.

- Autant que possible, éviter les contacts avec les animaux domestiques comme le chat.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 15 Décembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 19 Avril 2012 : 15h44
Source : Asthme & Allergies, brochure " l'asthme et les allergies ", décembre 2008.