Après une promenade en forêt, partez à la chasse aux tiques !

Publié le 12 Juillet 2010 à 2h00 par
Une rencontre désagréable en forêt? Les tiques sont fréquentes dans notre pays, et elles peuvent véhiculer une maladie dangereuse: la maladie de Lyme.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Où faut-il se méfier des tiques?

Les tiques attendent leurs hôtes - animaux ou humains - le plus souvent dans les végétations basses. Vous risquez donc d'en trouver une dans les bois et les prés, mais aussi toutes les végétations basses (fougères, buissons...). Mais qui dit piqûre de tique ne dit pas forcément maladie de Lyme, bien entendu. Seules les tiques infectées par la bactérie Borrelia burgdorferi, c'est-à-dire environ 10% de toutes les tiques, peuvent la transmettre.

Comment se protéger contre la maladie de Lyme?

Pour se protéger de la maladie de Lyme, la première solution est de se protéger des tiques elles-mêmes! C'est-à-dire éviter de s'éloigner des chemins, porter des pantalons plutôt que des shorts, et des chaussures fermées lorsque l'on va dans la nature. Les insecticides sont utiles, mais n'apportent pas une protection absolue, donc vous ne pouvez pas vous passer des autres conseils pour autant.

Il apparaît cependant qu'il faut que la tique soit sur son hôte pendant 12 à 24 heures pour qu'elle puisse transmettre la maladie de Lyme. Si vous la retirez avant cela, vos risques de développer la maladie sont donc fortement diminués. C'est pourquoi il est important de vérifier chaque soir, quand vous revenez de balade, si une tique a investi votre épiderme! Inspectez tout votre corps avec attention. Si vous découvrez effectivement une tique, retirez-la avec une pince spéciale, ou simplement à la main. Il est conseillé de tourner la tique dans la peau avant de la retirer.

J'ai été piqué par une tique. Que faire?

Après avoir retiré la tique, notez bien la date de la morsure et surveillez l'apparition éventuelle de signes d'infection par la maladie de Lyme:

Quelques semaines après la piqure, une tache rouge se développe à l'endroit de la piqûre. Au fil du temps, cette tache s'élargit et devient un cercle rouge qui s'éloigne de la morsure. Cette lésion disparaît au bout de trois semaines. La phase secondaire de la maladie de Lyme se reconnaît par des troubles neurologiques, cardiaques et articulaires. Elle peut durer plusieurs semaines à plusieurs mois. Enfin, la troisième phase peut arriver des années après la piqûre; elle est plus grave. La maladie de Lyme se combat grâce à des antibio tiques; plus elle est dépistée, et traitée, tôt, moins elle fera de dégâts. Le souci, c'est que la phase primaire, facile à reconnaître, n'est pas toujours présente. C'est pourquoi il est important de noter la date d'une piqûre de tique afin de pouvoir la signaler à un médecin en cas de signes inquiétants.

Dans tous les cas, il faut consulter au moindre doute pour la mise en place d'un traitement antibiotique de précaution.

Source : Environnement Wallonie, ** Geneviève Ducoffre, "La maladie de Lyme, pensons-y...", Revue de la Médecine Générale.