Les antidépresseurs donnent naissance à de nouveaux neurones

Encore mal cerné, le mécanisme d'action des antidépresseurs lève une partie de son voile. Il se pourrait qu'ils agissent en stimulant la fabrication de nouveaux neurones. Une piste très intéressante, à confirmer chez l'homme.
Publicité

Les antidépresseurs donnent naissance à des neurones...

Considérablement prescrits depuis de nombreuses années, les antidépresseurs, dont le plus connu est le Prozac, n'ont pas encore livré tous leurs secrets, et notamment leurs modes d'action. Les résultats d'une étude américaine viennent cependant d'ouvrir une brèche et par conséquent une nouvelle voie de recherche à concrétiser chez l'homme, puisque ce premier essai a été mené sur des souris.

Publicité
Publicité

Les effets des antidépresseurs dits sérotoninergiques, ou inhibiteurs spécifiques de la recapture de sérotonine (ISRS), sur la fabrication de nouveaux neurones ont été étudiés dans l'hippocampe, une région cérébrale bien connue pour être impliquée dans la dépression.

Les auteurs constatent que la prise de ces substances stimule la neurogénèse spécifiquement dans cette partie du cerveau. Inversement, lorsque cette région est soumise à des rayons X afin d'empêcher la neurogénèse, les antidépresseurs ne sont plus efficaces pour traiter l'anxiété des rongeurs.

L'efficacité des antidépresseurs, et donc les changements d'humeur observés chez les patients traités, pourraient ainsi être directement liés à la création de nouveaux neurones. Cette conclusion expliquerait également pourquoi ces médicaments n'agissent pas immédiatement, mais seulement au bout de quelques semaines.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 27 Août 2003 : 02h00
Source : Hen René et coll., Université de Columbia, New York, août 2003.