Angiographie de l'œil : à quoi sert cet examen ?

Publié le 25 Décembre 2018 par La Rédaction E-Santé
L'angiographie rétinienne est un examen ophtalmologique qui permet de dépister des problèmes de santé des yeux, notamment chez les seniors. La dégénérescence maculaire liée à l'âge et la rétinopathie diabétique peuvent être dépistées par cet examen dès le début de leur évolution.
PUB
© Istock

Comment une angiographie rétinienne se déroule-t-elle ?

L'angiographie rétinienne est un examen permettant de visualiser l'état des vaisseaux de la rétine. Cet examen ne nécessite aucune hospitalisation. Un produit de contraste, la fluorescéine le plus souvent, est injecté par voie intraveineuse, au pli du coude. Un questionnaire à remplir avant l'examen est proposé par l'ophtalmologiste pour dépister les éventuels cas d'allergies aux produits de contraste. Un fond d'œil est effectué, au cours duquel des photographies de la rétine et de ses vaisseaux sont prises. Cet examen est indolore. Les effets indésirables sont ceux qui sont liés au fond d'œil, avec des troubles visuels dans les heures qui suivent. Une coloration des urines et de la peau peut persister pendant quelques heures, mais est sans danger et disparaît toujours. Des nausées et des vomissements peuvent survenir après l'injection. Une sensation de malaise a également parfois été décrite. L'angiographie rétinienne peut être réalisée sans danger pendant la grossesse.

PUB

Quelles maladies de l'œil peut-on dépister avec une angiographie rétinienne ?

Les maladies de l'œil que l'on peut dépister par l'angiographie rétinienne sont principalement la dégénérescence maculaire liée à l'âge et la rétinopathie diabétique. L'évolution de ces deux maladies sera également suivie grâce à l'angiographie rétinienne. On peut aussi, par cet examen, visualiser des signes de lésion tumorale, d'inflammation de la rétine ou d'infection rétinienne. L'angiographie rétinienne est un examen qui est systématiquement proposé dans le cadre du suivi des diabétiques, puisque la rétinopathie diabétique est une complication inévitable après des années de diabète. Une partie du nerf optique peut être visualisé par l'angiographie rétinienne et une inflammation de ce nerf peut être diagnostiquée par cet examen.

PUB

Que faire en cas de diagnostic de DMLA débutante ?

Lorsque les premiers symptômes de dégénérescence maculaire liée à l'âge se manifestent, la réalisation d'une angiographie rétinienne s'impose. Les premiers signes de la DMLA sont une baisse de l'acuité visuelle plus ou moins rapide et une vision déformée des objets. L'angiographie à la fluorescéine peut être complétée par une angiographie au vert d'indocyanine. Ces examens sont intéressants surtout dans la forme exsudative de la dégénérescence maculaire, car cette forme provoque des néovaisseaux qui sont très visibles grâce au produit de contraste. Si la maladie est diagnostiquée à son début, un traitement associant une supplémentation vitaminique et des antioxydants peut ralentir l'évolution. En cas de présence de néovaisseaux, ceux-ci peuvent être détruits par une photocoagulation au laser.

Source : Fiche d’information sur l'angiographie à la fluorescéine, Haute Autorité de Santé 
L'angiographie rétinienne, Association Inflam'OEil
Angiographie rétinienne, Institut de l'oeil