Angine de poitrine : le diagnostic

© Istock
Connue également sous le nom d’angor, l’angine de poitrine est un symptôme, un témoin d’une maladie du cœur ou maladie cardiovasculaire. Quels sont les symptômes de l’angine de poitrine et comment la diagnostiquer ?
Publicité

Qu’est-ce que l’angine de poitrine ?

L’angine de poitrine résulte d’un manque d’apport en oxygène au niveau du muscle cardiaque, qui se fait principalement par les vaisseaux sanguins appelés artères coronaires. Les causes les plus fréquentes de l’angine de poitrine sont l’athérosclérose et l’insuffisance coronarienne.

Les symptômes de l’angine de poitrine

L’angine de poitrine correspond à une douleur thoracique spécifique qui survient derrière le sternum. Il s’agit d’une douleur constrictive dans la poitrine qui peut irradier dans l’épaule, le dos, le bras gauche et au niveau de la mâchoire inférieure. Elle se manifeste généralement au cours d’un effort ou lors d’un épisode de stress important, pour finalement céder en quelques minutes au repos. La douleur peut être associée à une gêne pour respirer ou des palpitations. Chez les sujets fragiles, comme les personnes âgées ou les diabétiques, les symptômes peuvent se limiter à des signes digestifs, des malaises ou une fatigue inhabituelle.

Publicité
Publicité

Le diagnostic

Pour diagnostiquer une angine de poitrine, l’examen de référence est l’électrocardiogramme, mais l’épreuve d’effort qui consiste à solliciter le cœur durant une épreuve physique est généralement plus révélatrice. Une échographie ou une scintigraphie permettent aussi d’observer un éventuel rétrécissement de l’artère coronaire. Enfin, une coronarographie peut être prescrite en fonction des cas. Quoi qu’il en soit, le médecin recherchera d’autres signes de maladies cardiovasculaires à l’aide de différents examens.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 25 Mai 2018 : 18h01
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :