Ambiguïté sexuelle : conséquences de la chirurgie clitoridienne

Publié par Rédaction E-sante.fr le Dimanche 11 Mai 2003 : 02h00

Le diagnostic d'ambiguïté sexuelle est généralement porté en période néo-natale en urgence afin d'attribuer rapidement un sexe à l'enfant. Chez les filles, on recourt parfois à la chirurgie clitoridienne, mais selon les résultats d'une étude, cette opération pourrait avoir des conséquences non négligeables sur la fonction sexuelle à l'âge adulte.

© Istock
PUB

Comment et quand se développe l'ambiguïté sexuelle ?

Le développement sexuel normal résulte de l'enchaînement et du chevauchement complexes des phénomènes génétiques et hormonaux programmés.La différenciation des organes sexuels est sous la dépendance des deux chromosomes sexuels : XY chez l'homme, XX chez la femme. Durant la vie embryonnaire, le chromosome Y commande la différenciation en testicule, mais en son absence la différenciation se fait vers l'ovaire. A l'origine, l'embryon est sexuellement bipotentiel. Ce n'est qu'après la 6e semaine que sont déterminés soit les testicules, soit les ovaires. Les organes génitaux internes (épididyme et canal déférent chez l'homme, trompes utérines et utérus chez la femme) dérivent de structures embryonnaires communes : les canaux de Wolff, à l'origine des voies sexuelles masculines, et les canaux de Muller, à l'origine des voies sexuelles féminines. La testostérone, principale hormone masculine produite par le testicule, favorise la croissance des canaux de Wolff et inhibe celle des canaux de Muller. En l'absence de testostérone, le développement des canaux de Muller s'effectue. Vers la 15e semaine de gestation apparaissent les organes génitaux externes. La présence de testostérone aboutit à la formation des organes de type masculin, son absence à ceux de type féminin.

En résumé, la différenciation masculine est un phénomène précoce et actif, tandis que la différenciation féminine est un phénomène plus tardif et passif. Et la masculinisation d'un fœtus féminin ne peut s'expliquer que par un excès d'hormones virilisantes.

On parle d'hermaphrodisme vrai lorsque les organes reproducteurs des deux sexes coexistent chez la même personne ; de pseudo-hermaphrodite masculin si coexistent deux testicules et des organes génitaux externes ambigus ; et de pseudo-hermaphrodisme féminin si coexistent deux ovaires et des organes génitaux externes ambigus.

En cas d'hermaphrodisme vrai, il est nécessaire de décider rapidement du choix du sexe de l'enfant (en tenant compte du génome), afin d'éviter de graves problèmes psychologiques d'identification. Quant à la puberté, elle sera assurée par un traitement hormonal.

PUB
PUB

Conséquences de la chirurgie clitoridienne

Chez les enfants présentant des ambiguïtés sexuelles, il est souvent nécessaire de recourir à une chirurgie clitoridienne pour réduire la taille du clitoris et ce, très précocement dans l'enfance. Afin d'analyser les conséquences ultérieure d'une telle opération, 39 adultes ayant eu dans l'enfance une ambiguïté sexuelle et été élevés en filles, ont été recrutés. Un questionnaire leur a été adressé afin d'évaluer leur fonction sexuelle. Les dossiers médicaux ont été analysés et des examens gynécologiques ont été effectués. Sur ces 39 sujets, 28 avaient eu des relations sexuelles et pour toutes, difficiles. Les 18 femmes qui avaient eu une chirurgie clitoridienne avaient des taux supérieurs de non-sensualité (78%) et d'incapacité à obtenir un orgasme (39%), par rapport aux 10 qui n'avaient pas eu cette chirurgie.

La fonction sexuelle à l'âge adulte peut donc être compromise par une chirurgie clitoridienne. Il est indispensable de mener une réflexion sur ce sujet afin de bien informer les parents et les patients qui recourent à ce type de chirurgie.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Dimanche 11 Mai 2003 : 02h00
Source : Minto C.L. et coll., Lancet, 361 : 1252-57, 2003.
PUB
PUB
A lire aussi
Foot et testostérone, l’hormone du plaisir…Publié le 23/06/2014 - 09h05

Le Championnat du monde de football fait vivre à beaucoup d’entre nous des moments d’intenses bonheurs.Quand la France gagne 5/2, la joie devient très communicative !Et cette victoire provoque une forte sécrétion de testostérone chez les spectateurs. Normal, c’est un plaisir masculin...

Intrinsa® : un patch de testostérone pour rétablir la libido Publié le 02/01/2007 - 00h00

Attention, ce patch délivrant de la testostérone ne s'adresse qu'aux femmes dont la baisse de libido a une origine hormonale, c'est-à-dire en cas de ménopause chirurgicale à la suite d'une hystérectomie (ablation de l'utérus et des ovaires). Son arrivée sur le marché étant imminente, le Dr...

Infertilité : comment savoir si l'homme est en cause ?Publié le 26/03/2007 - 00h00

Pendant longtemps, l'infertilité d'un couple était attribuée à la femme dès lors que l'homme présentait une fonction érectile et une éjaculation normales. Les données dans ce domaine ont considérablement évolué et on sait aujourd'hui qu'en matière d'infertilité, l'homme est aussi...

Plus d'articles