Allergie aux acariens : il existe une solution définitive, la désensibilisation !

Que faire contre l'allergie aux acariens ? Supprimer les acariens, évidemment ! Sauf qu'il est impossible d'éliminer totalement les acariens et que de simples traces peuvent suffire à déclencher une crise d'allergie. Il existe une solution définitive : la désensibilisation.

PUB

L'automne, propice à la prolifération des acariens et aux crises allergiques

Avec l'automne, les acariens revivent dans nos habitats. La chaleur et l'humidité sont deux éléments favorables à leur multiplication. Résultats, les manifestations allergiques chez les personnes sensibilisées à ces petites bêtes augmentent. Or les symptômes de la rhinite allergique, même s'ils sont bénins, n'en sont pas moins très pénibles, perturbant la vie quotidienne, de jour comme de nuit. Ils handicapent aussi dans toutes les activités : nez bouché ou qui coule, éternuements à répétition, yeux larmoyants, respiration difficile…

PUB
PUB

Pis, la rhinite allergique favorise les sinusites et les otites chez les enfants. Enfin, la rhinite allergique peut évoluer vers un asthm e…

Comment échapper à l'allergie aux acariens ?

A priori, la solution est évidente : éliminer les acariens ! Les principales mesures d'éviction consistent à bannir les moquettes, tapis, fauteuils en tissu, à utiliser des housses anti-acariens et à aérer le plus possible, notamment les chambres.

Mais dans la pratique, c'est quasiment impossible, surtout que même de simples traces sont suffisantes pour déclencher une crise allergique.

Par ailleurs, il est important d'éliminer les acariens le plus tôt possible afin de limiter l'évolution de l'inflammation.

Alors que faire ?

Il existe bien des médicaments à prendre en cas de crise, qui soulagent et stoppent la crise. Ou encore des traitements de fonds pour prévenir et espacer les réactions. Mais aucun ne traite la cause, excepté la désensibilisation. C'est la seule solution radicale contre l'allergie aux acariens.

Publié le 12 Octobre 2009 | Mis à jour le 11 Octobre 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Conférence de presse Stallergènes, octobre 2009.