Allergie aux acariens : l'essentiel en trois questions / réponses

Pourquoi l'allergie aux acariens est-elle plus fréquente en automne et en hiver ? Comment se manifeste-t-elle ? Comment éradiquer ces millions d'animaux microscopiques que sont les acariens ?
Publicité

Pourquoi l'allergie aux acariens est-elle plus fréquente en automne et en hiver ?

Les acariens pullulent toute l'année dans nos habitations. Mais ils ont une prédilection pour les milieux chauds et humides. C'est ainsi qu'ils prolifèrent dans les oreillers, les matelas, les tapis, les fauteuils, les peluches… Et plus intensément en automne et en hiver, lorsque le temps est humide et que nos logements sont bien chauffés et moins aérés.

Publicité
Publicité

Comment se manifeste l'allergie aux acariens ?

Les acariens sont impliqués dans des maladies respiratoires, mais également dans des affections cutanées et oculaires.

La réponse la plus classique est la rhinite allergique : nez qui coule, éternuements à répétition, démangeaisons, etc.

Les acariens peuvent aussi déclencher des rhino-conjonctivites allergiques : en plus des symptômes de la rhinite allergique, larmoiements, rougeurs et picotements des yeux.

Mais aussi des dermatites ou eczémas atopiques : rougeurs et démangeaisons au niveau du visage, du cuir chevelu et des plis (genou, coude, aine).

Enfin, toutes ces réactions sont à l'origine de troubles du sommeil et de fatigue qui entraînent une détérioration de la qualité de vie et des handicaps au quotidien.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 23 Janvier 2009 : 01h00
Mis à jour le Mercredi 01 Avril 2015 : 13h15
Source : Communiqué de presse Stallergènes, 16 janvier 2009.