" Allaitement maternel : un bon départ pour la vie "

La semaine mondiale de l'allaitement maternel a lieu du 1er au 7 octobre 2004. Cette année, elle met l'accent sur le début de l'allaitement et sur l'importance d'un allaitement exclusif de six mois.
PUB

Cette semaine dédiée à l'allaitement, organisée en France par la CoFAM (Coordination française pour l'allaitement maternel), sera l'occasion de sensibiliser les mères et futures mères sur la question de l'allaitement et de leur proposer informations et rencontres.

Les experts s'accordent à présent sur le fait que le lait maternel apporte tout ce dont le bébé a normalement besoin pendant ses six premiers mois, et aucune boisson ni aucun aliment supplémentaires ne sont nécessaires pendant cette période. Malheureusement, dans beaucoup de pays, l'allaitement exclusif est rare. D'où l'importance d'aider chacun à comprendre ce qu'est l'allaitement maternel exclusif, de croire en ses bénéfices, et de trouver les moyens de soutenir et d'encourager les mères à le mettre en pratique.

Le lait maternel est bien plus qu'un aliment. Il contient des facteurs immunitaires apportant au bébé une protection continue et active contre les infections, à un moment où l'organisme du nourrisson n'est pas encore capable de se défendre lui-même. Pendant les premiers jours qui suivent la naissance, la mère procure à son bébé l'immunisation idéale grâce au colostrum, très riche en anticorps. La quantité de colostrum est faible, mais elle est exactement adaptée aux besoins du bébé à ce moment-là. Les enfants exclusivement allaités ont une meilleure santé. Ensuite, il contient l'exacte quantité voulue de calories, protéines, vitamines et autres nutriments nécessaires à un bébé pendant ses six premiers mois, et toute l'eau dont un bébé a besoin également. Ces nutriments sont d'une qualité idéale pour un bébé et sont plus facilement et plus complètement assimilés qu'aucun autre lait ou aliment. Une fois plus grands, les bébés allaités ont moins de risques d'être en surpoids que les bébés nourris au lait artificiel. Ils ont moins d'allergies et obtiennent de meilleurs scores aux tests d'intelligence.

PUB
PUB

Pour la mère, l'allaitement maternel exclusif peut l'aider à perdre le poids qu'elle a pris pendant sa grossesse. Il favorise également la réduction de la cellulite. Elle a moins de risques de cancer du sein et des ovaires et probablement moins de risques de souffrir d'ostéoporose. Enfin, il favorise l'établissement du lien mère-enfant, aide la mère à s'épanouir dans sa maternité et améliore l'estime de soi.

Quels sont les obstacles à l'allaitement exclusivement ?

  • Un manque d'information et de soutien dont les mères ont besoin.
  • Le fait de ne pas savoir que tout autre nourriture ou liquide supplémentaire donné au bébé peut être un obstacle à l'allaitement.
  • Les mères qui doivent reprendre leur travail avant les six mois de l'enfant. (Elles peuvent cependant envisager de tirer leur lait et de le faire donner durant leur absence.)
  • La publicité véhicule à tort le message que l'association allaitement plus lait artificiel est meilleure que le lait maternel seul.

Comment réussir un allaitement ?

  • La mère et son bébé doivent être en contact peau à peau, immédiatement après l'accouchement et le bébé doit commencer à téter dans l'heure qui suit la naissance environ. Cela stimule la production lactée et le bébé reçoit le colostrum.
  • Le bébé doit avoir une bonne prise du sein afin qu'il puisse téter efficacement, avec des mouvements de succion lents et amples.
  • Le bébé doit pouvoir téter à chaque fois qu'il le désire - jour et nuit. C'est ce qu'on appelle l'allaitement à la demande.
  • Le bébé doit avoir la possibilité de continuer à téter aussi longtemps qu'il le désire et décider s'il veut téter un seul sein ou les deux.
  • Il ne faut pas donner de tétine au bébé, car celle-ci diminue son envie de téter au sein.
Publié le 06 Octobre 2004
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : CoFAM, www.
Voir + de sources
coordination-allaitement.org.