Eviter les grossesses multiples après induction de l'ovulation ?

Publié le 13 Août 2000 à 2h00 par Dr Philippe Presles
Les traitements de l'infertilité féminine sont souvent responsables de grossesses multiples. Quelles pourraient être les méthodes pour en diminuer la survenue ?

Le traitement de l'infertilité féminine par induction de l'ovulation consiste à administrer des hormones, les gonadotrophines, au moment approprié du cycle, c'est-à-dire quand les estrogènes sont à leur niveau le plus élevé et que les follicules sont matures. Mais si elle est efficace, cette technique entraîne souvent la survenue de grossesses multiples. Ainsi, sur une série de 3347 cycles traités chez 1494 femmes infertiles, 441 ont abouti à une grossesse… dont 88 grossesses doubles, 22 triples, 10 quadruples, 5 quintuples et 2 sextuples.

Trois causes favorisant les grossesses multiples ont été retrouvées dans cette série: le nombre de follicules le jour de l'induction, le niveau du pic d'estradiol et le jeune âge des patientes. De ce fait, les auteurs de cette étude suggèrent de reconsidérer les valeurs seuils des pics d'estradiol à partir desquelles le risque de grossesses multiples est majoré, et d'envisager de faire appel plus souvent à la technique de Fécondation In Vitro (FIV) quand le risque est trop élevé.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Gliecher N et al. N Engl J Med 2000 ; 343 :2-7.