L'agressivité et violence, pas seulement pour le pire
Sommaire

La frustration comme autre ressort de l'agressivité

L'agressivité est aussi un comportement réactionnel à de l'agressivité subie, d'autant plus que les barrières sociales nous interdisent d'exprimer notre agressivité. Si Odette se voit quotidiennement humiliée par sa supérieure hiérarchique, et qu'elle n'est pas en mesure de pouvoir réagir (conventions sociales obligent), elle risque de développer un sentiment de colère et de frustration générant à son tour une agressivité, dont elle pourrait bien se décharger sur son mari ou ses enfants en rentrant le soir à la maison. Des psychologues dans les années 1960 (Dollard, Doob et Miller) ont d'ailleurs dépeint les comportements agressifs comme des réactions à des frustrations. Pour eux, un comportement agressif présuppose toujours l'existence de la frustration, et inversement, l'existence de la frustration mène toujours à une forme d'agression.

Quand certains retournent l'agressivité contre eux-mêmes

Dans d'autres situations, l'agressivité n'arrive pas à trouver une forme d'expression socialement acceptable. Dans ce cas, des personnes fragiles tendent à retourner l'agressivité contre elles-mêmes. Ainsi en est-il de certaines formes de comportements suicidaires, de mutilations (par exemple en se lacérant les avant-bras), de comportements à risque, de certains types de toxicomanie. Plus discrètement, on peut aussi parfois émettre l'hypothèse que le développement de certaines maladies, est en lien avec un retour de l'agressivité contre soi.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :