Aérophagie : les symptômes intestinaux

Publié le 06 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
© Istock

L’aérophagie est un trouble bénin causé par l’ingestion d’air en trop grande quantité. Elle entraîne mal au ventre, ballonnements et autres symptômes inconfortables. Mais les symptômes intestinaux de l’aérophagie sont similaires à ceux d’une inflammation du côlon. Au moindre doute, il est recommandé de consulter votre médecin.

PUB

Aérophagie : définition et causes

Lorsqu’une trop grande quantité d’air pénètre dans le système digestif, on parle d’aérophagie. D’ailleurs, au sens littéral, le terme aérophagie signifie « manger de l’air ». Il s’agit d’un trouble digestif, très inconfortable, mais heureusement totalement bénin. L’aérophagie est favorisée par des portions alimentaires trop copieuses, des repas ingurgités trop vite ou par la consommation de certains aliments. Toutes ces situations ont tendance à augmenter l’ingestion d’air en trop grande quantité. Mais le stress peut également être un facteur aggravant de l’aérophagie.

Aérophagie : mal au ventre et autres symptômes intestinaux

Les symptômes de l’aérophagie sont :

PUB
  • un mal au ventre ;
  • une sensation de pesanteur au niveau de l’estomac ;
  • une digestion inconfortable ;
  • des ballonnements ;
  • des éructations ;
  • des flatulences. Souvent intenses, les symptômes intestinaux occasionnés par l’aérophagie s’avèrent perturbants au quotidien, que ce soit au travail ou à la maison, dès lors que le patient se retrouve en société.

Aérophagie : quand consulter ?

Il est vivement recommandé de consulter un médecin si les symptômes de l’aérophagie s’intensifient ou si vous ressentez des brûlures d’estomac. Mieux vaut jouer la prudence et s’assurer qu’il n’existe pas de maladie sous-jacente. RGO (reflux gastro-œsophagien) et inflammation du côlon peuvent avoir certains symptômes similaires à ceux de l’aérophagie. C’est le cas des ballonnements, des flatulences et du mal au ventre que l’on retrouve chez les patients qui souffrent de colite, c’est-à-dire d’une inflammation du côlon, chronique ou aiguë. En cas d’aérophagie fréquente, consulter un médecin généraliste ou un gastro-entérologue permet de trouver une solution efficace et d’éviter que les manifestations de ce trouble digestif ne se reproduisent.

PUB

Les solutions pour lutter contre l’aérophagie

L’aérophagie est un trouble digestif qu’il est assez facile de traiter, mais aussi de prévenir. Dans la grande majorité des cas, il suffit d’adopter une bonne hygiène de vie pour venir à bout de l’aérophagie. Pour ce faire, il est indispensable :

  • de prendre ses repas dans le calme ;
  • de ne pas manger trop vite afin d’ingurgiter moins d’air ;
  • de bien mastiquer chaque bouchée d’aliments ;
  • d’éliminer les aliments qui aggravent l’aérophagie comme les boissons gazeuses, le café et l’alcool ;
  • d’arrêter de fumer. Il est souvent recommandé de réduire les portions alimentaires afin de ne pas surcharger l'estomac. Enfin, l’anxiété favorisant l’aérophagie, n’hésitez pas à pratiquer régulièrement une activité physique pour vous détendre et limiter les situations de stress. Yoga et relaxation donnent également de bons résultats.
La rédaction vous recommande sur Amazon :