Ados de plus en plus précoces

Les parents ont parfois du mal à comprendre que leur enfant ait, à 10 ans, le comportement de leurs 15 ans... Des préoccupations inhérentes à l'adolescence (comme la sexualité) intéressent désormais ceux que l'on considère encore souvent comme des enfants. L'adolescence démarre-t-elle de plus en plus tôt… et pourquoi ?
Publicité

Une puberté plus précoce

L'adolescence, période de transition entre l'enfance et l'âge adulte, démarre avec la puberté et son lot de transformations physiques. Celle-ci apparaît effectivement de plus en plus tôt : « chez les filles, l'âge moyen de l'apparition des règles est passé de 15 ans vers 1930 à 12 ans et demi actuellement », précise Philippe Jeammet, psychiatre et spécialiste de l'adolescence*. Une précocité physique mais aussi intellectuelle, liée à la surabondance des moyens d'informations : « beaucoup de jeunes accèdent de plus en plus précocement à la sexualité, et ont plus généralement une facilité d'accès inédite à des connaissances qui leur ouvrent le monde et développent leur esprit critique », poursuit le spécialiste.

Publicité
Publicité

L'émergence d'une pseudo-adolescence

Une sur-information qui peut aussi induire une conduite « pseudo-adolescente » chez des enfants qui, en réalité, ne font que mimer les attitudes de leurs aînés. Un comportement qui, « habituellement sans conséquence, n'est cependant pas à encourager », précise le psychiatre. En effet, en se conduisant d'une façon qui ne correspond pas à sa maturité et ses besoins affectifs, l'enfant risque d'être rapidement dépassé par l'image qu'il donne de lui-même. Et de rater les étapes -importantes- de sa vie d'enfant, puis d'adolescent…

* Auteur de « L'adolescence, réponses à 100 questions », éditions Solar 2002.

Publié par Psychonet Production le Vendredi 09 Août 2002 : 02h00