Acné et contraception : Diane 35, un médicament à réserver au court terme

Diane 35 est un médicament indiqué dans le traitement de l'acné sévère. Il fait office en même temps de contraception. Mais attention, ce médicament présente des effets secondaires importants. Il faut donc en limiter le temps d'utilisation et une fois la guérison de l'acné obtenue, changer rapidement de contraception.
Sommaire

Diane 35®, un traitement contre l'acné, un moyen de contraception en plus

En cas d'acné sévère et résistant aux autres traitements (antibiotiques, isotrétinoïne, etc.), on peut prescrire un traitement hormonal spécifique, notamment chez les femmes qui ont des poussées d'acné associées au cycle menstruel.

Il s'agit du médicament dénommé Diane 35® et de ses génériques (Holgyème®, Minerva 35®). Ils contiennent des hormones sexuelles progestérones qui bloquent l'ovulation. Ils exercent donc également un effet contraceptif.

Diane 35®, des effets secondaires et des risques santé qui doivent en limiter l'utilisation

Attention, il ne faut pas utiliser Diane 35® et ses génériques trop longtemps car ils comportent des risques.

Or parfois, satisfaites du résultat contre l'acné et de la contraception offerte en même temps, les femmes tendent à prolonger le traitement uniquement pour les effets contraceptifs.

Or Diane 35® n'est pas une pilule contraceptive mais un traitement contre l'acné sévère et présente des risques et des effets secondaires bien supérieurs à ceux des pilules contraceptives classiques, spécifiquement mises au point pour cette indication.

Au Canada, dès 2002, les autorités avaient publié des mises en garde. Celles-ci ont ensuite été divulguées par Martin Winckler sur son site (martinwinckler.com).

Selon une étude menée au Royaume-Uni, le risque de souffrir d'une phlébite et d'une embolie pulmonaire est 4 fois plus élevé chez les femmes utilisant Diane 35®, par rapport aux femmes sous contraception orale classique (1).

Rappelons que la phlébite correspond à la formation d'un caillot dans une veine d'un membre et que l'embolie pulmonaire se manifeste par un caillot dans une artère pulmonaire, accompagnée de troubles respiratoires et cardiaques.

En France, après avoir été retirés, Diane 35 et ses génériques ont été remis sur le marché en janvier 2004 avec une restriction d’indication, une modification des contre-indications et un renforcement des mises en garde.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Health Canada - Santé Canada, Mise en garde, www.hc-sc.gc.ca ; http://martinwinckler.com.