L'acné à l'âge adulte, désespérante !

© getty

L'acné à l'âge adulte est une affection de la peau fréquente. Plus ou moins prononcée, elle est mal acceptée par les femmes. Rien d'étonnant, car cette acné disgracieuse a une fâcheuse tendance à récidiver, laissant une peau jamais vraiment nette. Quelles sont les spécificités de l'acné à l'âge adulte ?

Publicité

L'acné de l'adulte n'est pas forcément le prolongement de celle de l'adolescence...

L'acné est fréquente chez les adultes et n'est pas forcément liée à l'acné de l'adolescence. La dernière enquête sur le sujet montre que 41% des femmes adultes (25 à 40 ans) ont de l'acné. Dans 17% des cas, il s'agit d'une acné dite clinique, c'est-à-dire une acné importante avec plus de 6 boutons inflammatoires. Dans 24% des cas, cette acné est dite physiologique avec 1 ou 2 boutons inflammatoires. Que l'acné soit sévère ou légère, les femmes se désespèrent toutes de cette disgrâce. L'autre point qui peut surprendre est que 34% des femmes souffrant d'acné clinique n'ont pas eu d'acné pendant leur adolescence.

Publicité
Publicité

Quelles sont les particularités de l'acné des femmes adultes ?

Ce qu'il faut savoir :

  • L'acné de l'adulte survient sur une peau moins grasse que chez les adolescentes.
  • Elle touche plus particulièrement le bas du visage, le menton et la région sous maxillaire, et aussi parfois le décolleté.
  • Les lésions sont plus souvent inflammatoires, même si les microkystes sont néanmoins fréquents.
  • Les séquelles pigmentaires et atrophiques (zones cutanées plus foncées et en creux) sont fréquentes, indiquant une manipulation excessive des boutons.
  • Une semaine avant la survenue des règles, les poussées inflammatoires sont fréquentes. Cette acné est donc fortement récidivante !
  • L'acné de l'adulte a une composante héréditaire : un antécédent d'acné tardive est retrouvé chez un parent du premier degré dans la moitié des cas.
  • Comme à l'adolescence, le stress est un facteur déclenchant l'acné.
  • Si la responsabilité du tabac est controversée chez l'adolescente, il joue un rôle favorisant chez l'adulte.
  • Attention, certaines contraceptions (progestatives) favorisent l'acné.

Côté cosmétiques, les liants et les pigments contenus dans les poudres, notamment les " poudres de soleil ", sont connus pour augmenter la formation des points noirs. Attention aux laits démaquillants, qui doivent être soigneusement rincés. Enfin, il faut toujours vérifier que les cosmétiques appliqués sur un visage à tendance acnéique sont bien étiquetés " non comédogènes ".

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 29 Mars 2010 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 08 Septembre 2016 : 11h56
Source : Le Quotidien du Médecin, numéro spécial du 8 mars 2010.