4 erreurs à éviter avec vos protège-slips

Erreur n°3 : ne pas se laver les mains avant de changer un protège-slip

Une bonne hygiène est essentielle, et tout particulièrement pendant les règles. Cela passe aussi par les mains.

Pourquoi : celles-ci véhiculent toutes sortes de germes qui peuvent se retrouver ensuite et se multiplier ensuite dans une atmosphère humide et chaude.

Comment l’éviter : lavez-vous les mains avant et après être allée aux toilettes et chaque fois que vous manipulez votre protège-slip, pour que celui-ci reste le plus propre possible.

Attention : n'épilez pas la zone qui entoure le vagin car les poils du pubis servent de protection naturelle. "Une épilation et une hygiène excessive des parties génitales déstabilisent la flore vaginale, entraînant des mycoses", explique Amélie Châtelain.

Erreur n°4 : utiliser des protège-slips contenant du plastique

Avant d’acheter une protection, il est important de s’assurer que le produit en question permet une aération optimale. Autrement dit, les protège-slips composés de matière plastique sont à éviter.

Pourquoi : le contact répété des parties intimes avec certaines matières, notamment plastiques, peut être à l’origine d’effets indésirables. Le plastique qui entre dans la composition de certaines d’entre elles ne permettent en effet pas l’évacuation de la transpiration. "L’humidité persistante et stagnante durant la journée prédispose aux irritations cutanées", explique Amélie Châtelain.

Pensez-y : il existe un grand nombre de protège-slips. N’hésitez pas à essayer plusieurs marques, avant de trouver celle qui vous conviendra le mieux.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Remerciements à Amélie Châtelain, sage-femme en région parisienne