10 secrets pour laver, dégraisser, détartrer tout en respectant l'environnement
Publié le 05 Octobre 2009 à 2h00 par Rédaction E-sante.fr | Mis à jour le 11 Juin 2018 à 15h44 par Audrey Vaugrente, journaliste santé
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Comment devenir écolo ?

Le premier réflexe à adopter, c'est de réduire autant que possible le nombre de produits dans vos placards. Privilégiez les nettoyants multi-usages, qui entretiennent aussi bien la cuisine que la salle de bain.

Evitez également les produits dont l'emballage indique un logo avec une tête de mort, un poisson mort ou un arbre mort; ils constituent souvent un désastre pour l'environnement.

  • Pour nettoyer la cuisine et la salle de bain :Utilisez des produits d'entretien composés de tensio-actifs végétaux. Par exemple pour la vaisselle : huile de coco, essence d'agrumes, etc.L'entretien des surfaces peut se réaliser avec des produits de base : vinaigre blanc, bicarbonate de soude, savon de Marseille, savon noir. Au quotidien, il suffit de mélanger 2/3 d'eau, 1/3 de vinaigre blanc et quelques peaux d'agrumes.Le citron peut être utilisé en complément, pour dégraisser. A noter que le marc de café est un excellent désodorisant et peut aussi dégraisser les casseroles sans les rayer.Pour enlever les taches :Oubliez les détachants contenant des solvants chlorés (perchloréthylène, trichloréthylène), lesquels sont très toxiques. Préférez les produits simples et naturels comme le vinaigre blanc, le jus de citron ou le savon au fiel.Pour nettoyer les WC :Ne mélangez pas eau de javel et gel WC (risque de dégagement de gaz toxiques). Si les WC sont reliés à une fosse septique, jamais d'eau de javel ni de soude caustique, au risque de détruire la flore microbienne, qui est à la base de son fonctionnement.Un mélange de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc suffit, le plus souvent, à nettoyer les sanitaires. Un peu d'huile essentielle d'arbre à thé peut donner une légère odeur de propre.Pour détartrer les sanitaires :Employez du vinaigre blanc (légèrement chauffé, il agit plus longtemps), au lieu de l'acide chlorhydrique qui risque de dégager du chlore.Sinon, privilégiez les gels WC à base de vinaigre ou de citron, plus respectueux de l'environnement que les gels classiques (contenant de l'acide chlorhydrique, phosphorique ou sulfurique et des tensio-actifs pétroliers).Pour déboucher vos canalisations :

Oubliez la soude caustique. Utilisez la ventouse ou ayez recours à l'eau bouillante additionnée de cristaux de soude (carbonate de soude), moins caustique que la soude proprement dite.

Quid du lave-vaisselle ?

Les produits de rinçage sont à éviter, ils contiennent généralement des tensio-actifs et des solvants alcooliques. L'alcool est également à éviter, tandis que les tensio-actifs à privilégier sont les tensio-actifs végétaux. Évitez également le sel si votre eau est naturellement douce.

Le mieux reste de privilégier le vinaigre blanc, efficace et peu agressif.

Et en général :

N'utilisez jamais plus que la dose indiquée sur le mode d'emploi des produits, voire diminuez plutôt les quantités.

Écartez tous les produits dont la composition inclut du formaldéhyde (formol) ou des phénols.

Limitez le recours aux lingettes jetables.

Vous pouvez fabriquer vos propres éponges en "recyclant" vos collants filés. Ce sont les "tawashi".

Source : Guide écologique de la famille, Editions Sang de la terre.