Vie sexuelle défaillante ? Comment en parler

Publié par Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues le Vendredi 26 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 16h59

Vous êtes engagé(e) dans une relation de couple que vous souhaitez voir durer. Vous avez, dans l'ensemble, une communication affective satisfaisante, vous vous sentez aimé(e) et amoureux(se) mais votre vie sexuelle actuelle ne vous satisfait pas, ou pas complètement. Comment en parler avec votre partenaire ?

PUB

Vie sexuelle défaillante : créer le cadre

Vous avez tendu quelques perches et vous avez le sentiment qu'elles n'ont pas été saisies.

Que faire ? Prendre votre courage à deux mains et oser "créer le cadre".

Cela signifie simplement réunir les meilleures conditions pour parler ensemble de votre vie sexuelle. Plutôt que d'aborder la question au petit déjeuner alors que votre partenaire s'apprête à partir travailler (il/elle ne sera pas disponible) ou au cours d'un dîner chez des amis (il/elle sera sur la défensive) ou au restaurant (il n'y aura pas suffisamment d'intimité), dites clairement : "Mon amour, je t'aime, je suis heureux(se) de vivre à tes côtés et j'ai envie que ça continue. Pour que notre amour soit encore plus fort, j'aimerais parler avec toi de notre vie sexuelle. J'ai envie de prendre rendez-vous avec toi pour que nous nous parlions de notre relation sexuelle. Es-tu d'accord ? Est-ce que demain entre 20h et 22h te conviendrait, ici à la maison ?"

PUB

Vie sexuelle défaillante : engager le dialogue

Pour engager le dialogue, au moment de la rencontre, commencez par partager vos émotions : "Je suis content(e) que tu aies accepté ce rendez-vous, mon amour ; c'est important pour moi ; je me sens intimidé(e), je n'ai pas l'habitude de parler de ces choses-là. Mais je veux le faire parce que je t'aime et je veux que notre relation devienne meilleure. Si rien ne change dans notre manière de faire l'amour, j'en aurai de moins en moins envie et cela je ne le veux pas. J'aime faire l'amour, c'est important, et je veux que ça reste une joie entre nous. Es-tu prêt(e) à m'écouter ?" Si votre partenaire est prêt(e) à vous écouter, dites-lui, le plus simplement et précisément possible, ce que vous aimez dans votre relation sexuelle, ce que vous n'aimez pas et surtout ce que vous aimeriez transformer pour améliorer vos rencontres amoureuses.

Publié par Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues le Vendredi 26 Juillet 2002 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 30 Octobre 2014 : 16h59
PUB
PUB
A lire aussi
Education sexuelle et amoureuse, quels rôles pour les pères ?Publié le 19/06/2015 - 09h19

L’éducation sexuelle était il y a quelques dizaines d’année passée sous silence. Chacun faisait son éducation lui-même. Puis, progressivement, les parents ont commencé à en parler à leurs enfants. Les parents ? Oui, mais surtout les mères qui en ont parlé à leurs filles. Les pères...

Comment parler de la pilule à sa fille ?Publié le 27/09/2002 - 00h00

Le moment idéal, c'est assez tôt, et sans doute au plus tard quand ses premières règles apparaissent. Il est préférable d'en parler lorsqu'elle n'envisage pas encore de vie sexuelle. En effet, le dialogue est alors plus facile, puisqu'il y a beaucoup moins d'implications émotionnelles,...

Sexualité : 7 questions sur les fantasmes sexuelsPublié le 31/05/2016 - 10h40

Le fantasme sexuel fait partie de l’imaginaire érotique. C’est une création mentale permettant de déclencher une excitation sexuelle, c’est-à-dire une pensée érotique agissant sur le corps. Le fantasme, c’est un peu à la zone érogène du cerveau ! 

Donnez-vous des rendez-vous d'amour...Publié le 20/09/2002 - 00h00

Une majorité de couples vivant ensemble font l'amour au moment de se mettre au lit pour dormir. Et la plupart s'en plaignent : faire l'amour après une journée fatigante tout en s'inquiétant d'avoir à se lever tôt le lendemain matin n'est pas l'idéal…

Plus d'articles