Une vie de couple connaît différentes phases sexuelles

Publié par Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues le Mercredi 20 Novembre 2002 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 31 Octobre 2014 : 16h58

La plupart des couples commencent leur histoire sexuelle comme leur histoire affective par une lune de miel.

Pendant cette période magique, tout est simple, évident, satisfaisant. Mais après ?

La phase "lune de miel"

Pendant cette phase de lune de miel, le désir est en permanence au rendez-vous ; érection et lubrification aussi.

Remarquons que certains couples, minoritaires, n'ont pas de lune de miel, ce qui ne les empêche pas de bâtir une relation durable et satisfaisante. La lune de miel sexuelle, tout comme la lune de miel affective, se termine un jour… Le plus souvent par un atterrissage en douceur, parfois, par la prise de conscience brutale que tout n’est pas aussi parfait qu’on se l’imaginait.

Sa fin est un moment capital dans la vie sexuelle d'un couple.

Deux attitudes sont alors possibles : la résignation ou la communication.

La phase "vie à deux"

La résignation entraîne des attitudes passives, fondées sur des idées très répandues, mais fausses : "Le temps qui passe tue le désir ; la vie quotidienne est l'ennemie de la sexualité." L'autre attitude est la communication intime et sexuelle.

Sur la base de notre expérience de psycho-sexologues, nous pouvons affirmer que la communication intime reste pourtant, pour beaucoup de couples, très difficile. Or, c'est cette communication intime qui va permettre de passer de la sexualité plutôt pulsionnelle, "masculine", à une sexualité plus relationnelle et "féminine".

D'un point de vue énergétique, la lune de miel est une sexualité dite masculine car active : beaucoup de mouvements, d'excitation, d'orgasmes et d'éjaculations. Mais à la fin de la lune de miel, cette sexualité masculine s'avère souvent insatisfaisante pour la femme.

Publié par Serge et Carolle Vidal Graf, Psychosexologues le Mercredi 20 Novembre 2002 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 31 Octobre 2014 : 16h58
A lire aussi
6 choses qui bloquent votre sexualité mesdames !Publié le 08/01/2002 - 00h00

Un certain nombre de troubles de la sexualité féminine concernent des problèmes physiques (douleurs, malformations…). Cependant, les blocages qui entravent l'épanouissement personnel et une vie sexuelle équilibrée sont le plus souvent de nature psychologique. Explications.

Plus d'articles