Sueurs nocturnes (et sueurs froides)

Sueurs nocturnes (et sueurs froides)

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 19 Avril 2011 : 16h49
-A +A

La sudation excessive, qu'il s'agisse de sueurs nocturnes ou de sueurs froides, peut être la manifestation d'une maladie sous-jacente (elle indique que l'organisme ne va pas bien), comme elle peut être la conséquence d'un état émotionnel ou de certaines habitudes de vie.

Sueurs nocturnes (et sueurs froides) : Examens

Le médecin posera des questions détaillées afin d'identifier la cause de cette sudation exagérée. Il procédera à un examen physique complet et demandera des analyses de sang ainsi que d'autres examens de laboratoire s'il soupçonne une maladie sous-jacente comme l'hyperthyroïdie, la tuberculose, une maladie cardiaque ou le sida.

Sueurs nocturnes (et sueurs froides) : Traitement

Le traitement de la sudation varie en fonction de ce qui la cause.

par exemple, à une femme en période de ménopause, le médecin peut proposer une hormonothérapie de substitution pour atténuer vos symptômes, si ceux-ci sont importants et très gênants, et après élimination des contre-indications. Il réévaluera le besoin de l'hormonothérapie après quatre ou cinq ans.

Divers autres médicaments peuvent être prescrits selon la cause de la sudation : un antibiotique en cas d'infection bactérienne, un anxiolytique ou une psychothérapie pour un patient angoissé, un anti-migraineux si les sueurs sont relatives à la migraine. En somme,

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 19 Avril 2011 : 16h49
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005
A lire aussi
Fièvre Publié le 31/05/2001 - 00h00

Lorsque l'organisme combat une agression par des agents infectieux, les globules blancs sécrètent des substances pyrogènes (qui produisent de la chaleur). Celles-ci vont alors stimuler l'hypothalamus (région du cerveau qui, entre autres fonctions, règle la température interne).Il s'ensuit...

Ménopause Publié le 06/09/2001 - 00h00

La ménopause se définit comme la fin de la fonction ovarienne et se traduit par l'arrêt des menstruations.Cela signifie que la phase féconde de la vie est arrivée à son terme.Ce n'est pas une maladie : c'est un phénomène physiologique normal pour toutes les femmes.Si elle survient...

Maux de tête et céphalées Publié le 01/01/2002 - 00h00

Il existe plusieurs types de maux de tête ou céphalées :les migraines,les maux de tête musculaires (appelés céphalées de tension),les maux de tête d'origine cervicale,les maux de tête consécutifs à un traumatisme crânien... et de nombreux autres types liés à certaines maladie...

Migraine Publié le 06/09/2001 - 00h00

On distingue deux sous-groupes de maux de tête : les maux de tête primaires (céphalées primaires) et maux de tête secondaires (céphalées secondaires).Les maux de tête primaires sont le résultat de problèmes biologiques du cerveau, tandis que les maux de tête secondaires accompagnent une...

Plus d'articles