Sports santé à la montagne : des activités sportives pour tous

Publié par Isabelle Delaleu, journaliste santé et nutrition le Vendredi 15 Juillet 2016 : 15h26
Mis à jour le Mardi 19 Juillet 2016 : 15h20
-A +A

Envie de vacances actives ? Envie de pratiquer du sport santé ? La montagne est faite pour vous ! Petit panorama des activités sportives à pratiquer pour se remettre sur pied, se faire plaisir et tonifier son corps… et son mental.

Sport santé : des activités physiques variées

A la montagne, pas question de rester allongé sur une serviette à lire et bronzer sans bouger : on profite d’un environnement sain et du grand air pour se remettre en forme, se muscler, faire le plein de sensations. Par chance, la gamme des sports et des activités physiques est extrêmement large, qu’on soit plutôt terre, eau ou même air : du doux, de l’ultra-sportif, de l’apaisant, du tonifiant, du sensationnel… à chacun de choisir !

Sports santé aquatiques : fraicheur et sensations

  • Baignade

Si les lacs de pleine montagne, rivières et torrents sont généralement glacés (moins de 15°C) et prompts à décourager les plus courageux, on peut quand même se baigner en montagne dans les lacs (Serre-Ponçon, Aiguebelette, Annecy, Paladru…) ou en profitant des « Biotopes », ou « Baignades Bio » : des plans d’eau en pleine verdure, conçus comme de très grandes piscines naturelles.

L’eau est puisée en sous-sol dans la nappe phréatique, non traitée (ce sont des plantes qui effectuent la besogne de filtration, nettoyage et oxygénation), offrant ainsi une qualité de baignade incomparable, proche de celle d’un lac… en moins froid, puisque l’eau chauffe rapidement au soleil. Le tout bien sûr sans chlore ni produit chimique !

On trouve des biotopes à Combloux (avec vue sur le Mont-Blanc), et deux à Serre-Chevalier (Chantemerle, à Saint Chaffrey et Pontillas à La Salle-les Alpes) : de quoi rafraîchir toute la famille.

  • Eaux vives

Si les eaux vives vous attirent, profitez des nombreuses rivières et torrents (Durance, Guisane, Isère, Clarée…) qui multiplient les offres 100% sensations ! On peut, équipé de casque, combi et gilets de sauvetage (prêtés), découvrir le rafting : en groupe d’une dizaine de personnes (avec un moniteur), on dévale la rivière dans un gros canot… en faisant travailler aussi bien ses bras, pour pagayer, que son esprit d’équipe ! Fous rires et cris garantis !

Dans le même esprit, on trouve l’Air-Boat, le kayac ou le canoé.

Envie d’une vraie communion avec la rivière ? L’hydrospeed est une nage en eaux vives qui conjugue fraîcheur et endurance. Equipé d’une combi renforcée, d’un gros flotteur (pour atténuer les chocs), et de palmes, on nage, parfois sur plusieurs kilomètres, en alternant passages tranquilles et turbulences. Ultra-nature !

Enfin, les plus sportifs s’essaieront au canyoning, qui mixe désescalade, descente en rappel, marche, nage, sauts, permettant de descendre la rivière en alternant cascades, canyons, torrents, vasques, toboggans naturels. Une véritable rando, parfois assez ardue, mais euphorisante et peu risquée tant qu’on part avec un guide-accompagnateur (diplômé d’Etat) et du matériel adapté.

Publié par Isabelle Delaleu, journaliste santé et nutrition le Vendredi 15 Juillet 2016 : 15h26
Mis à jour le Mardi 19 Juillet 2016 : 15h20
A lire aussi
Crise d’épilepsie : l’activité sportive en toute quiétude Publié le 17/03/2016 - 11h19

Les sports collectifs, l’athlétisme, les sports de raquette etc. sont à pratiquer sans limite même lorsque l’on souffre d’épilepsie. Une réserve importante cependant pour les sports mécaniques, nautiques ou aériens : du fait d’un risque vital ou de blessure grave en cas de crise...

Plus d'articles