Sang dans l'urine

L'urine est sécrétée par les reins. De là, elle emprunte deux conduits appelés uretères pour atteindre la vessie. Elle passera par un autre conduit appelé l'urètre avant d'être expulsée.
L'hématurie peut donner à l'urine toutes les teintes du rouge au brun. Selon la cause, il peut y avoir de la douleur au niveau de l'appareil urinaire.

 

  • Médicaments anti-plaquettaires (de l'aspirine, par exemple) ou anticoagulants, c'est-à-dire des médicaments qui peuvent prévenir la formation de caillots sanguins. Ces médicaments en eux-mêmes n'entraînent pas de saignement, mais ils peuvent y contribuer chez une personne présentant une lésion à risque de saignement.

  • Pratique de sports d'endurance, d'exercices violents. De telles activités peuvent provoquer le saignement d'un petit vaisseau sanguin au niveau de l'arbre urinaire ou la destruction de quelques cellules musculaires corporelles. Ce dernier phénomène est sans gravité, car les cellules ont la capacité de se regénérer. Lors de leur destruction, toutefois, les cellules musculaires libèrent dans la circulation de la myoglosine, une substance qui teinte l'urine de rouge ou de brun.

  • Infection urinaire. Causée par une bactérie ou un virus, l'infection urinaire entraîne une inflammation et une irritation de la paroi de la vessie, ce qui provoque des saignements qui se retrouvent dans l'urine. Le fait d'uriner cause de la douleur ou une sensation de brûlure. On peut noter la présence dans l'urine de caillots, de petits amas de sang aggloméré qui ressemblent à de petites peaux. De plus, il arrive parfois que l'infection atteigne les reins (c'est une pyélonéphrite) ; en plus du sang dans les urines, elle se manifeste par de la fièvre, des frissons et des douleurs dans le dos.

  • Calculs rénaux. Il s'agit de dépôts de calcium ou d'acide urique dans les reins qui ont formé des agglomérats ressemblant à de véritables petites pierres. Cela peut se produire notamment lorsqu'on ne boit pas assez (le calcium et l'acide urique s'éliminent mal) ou lorsqu'il y en a trop dans notre alimentation (par exemple, les grands mangeurs de viande absorbent beaucoup d'acide urique). Quand les pierres se détachent pour passer des reins à la vessie, cela fait saigner les parois internes. Outre la présence de sang dans l'urine, une douleur violente à l'abdomen et irradiant vers les organes génitaux constitue le principal symptôme. Cette douleur est comparable à celle de l'accouchement. Lorsque le calcul passe finalement dans l'urètre pour être expulsé, le fait d'uriner peut causer de la douleur et une sensation de brûlure.

  • Hyperplasie bénigne de la prostate. Il s'agit de l'augmentation non cancéreuse du volume de la prostate, qui se produit chez 80% des hommes entre 55 et 70 ans. Cette augmentation peut causer de petites déchirures des tissus de la prostate, donc des saignements. À l'hématurie s'ajoute une difficulté à expulser facilement les urines et une diminution du jet urinaire.

  • Traumatisme (tel qu'une lésion à un rein causée par une chute ou un accident).

  • Inflammation du rein (glomérulonéphrite ou néphrite). C'est une affection des reins qui est généralement provoquée par une exposition à un antigène (bactérie, virus, etc.). Dans le cas de cette anomalie plus rare, l'urine prend une teinte brune. On peut éprouver des malaises, avoir mal à la tête ou présenter de l'enflure. La tension artérielle pourrait être élevée lors de la visite médicale. Le sang provenant du rein ne fait généralement pas de caillots.

  • Présence d'une tumeur dans l'appareil urinaire, rare également. Le saignement est généralement intermittent.

 

  • Consulter un médecin. Constater que son urine apparaît rouge est plutôt paniquant, mais en général il s'agit d'un symptôme sans gravité. Il est tout de même important de consulter un médecin pour obtenir un diagnostic. Mentionnez-lui la présence ou non de caillots, la teinte de l'urine (rouge brillant ou plutôt brune) et le moment d'apparition de cette teinte (au début, à la fin, ou pendant tout le temps que vous urinez).

  • Faire vérifier ses médicaments. Demandez au médecin si les médicaments que vous prenez peuvent être la cause de la présence de sang dans l'urine. Dans l'affirmative, il pourra soit vous rassurer sur le fait que cela est sans danger, soit interrompre le traitement et vous proposer un médicament de substitution. Attention : il ne faut jamais cesser de prendre un médicament sans en parler à son médecin d'abord.

 

 

  • Votre urine est teintée de rouge et l'épisode se répète.

  • La consultation devient urgente si une urine rouge s'accompagne de fièvre ou de douleur.

 

Après avoir noté les informations pertinentes, le médecin procédera à un examen physique complet. Il demandera au patient de se soumettre à des analyses d'urine, qui confirmeront ou infirmeront la présence de sang.

De plus, le patient peut subir un examen spécifique des reins et de l'arbre urinaire, que l'on appelle "urographie" ou "échographie rénale".

On pourrait aussi procéder à un examen de la vessie à l'aide d'un endoscope, un petit tuyau flexible muni d'une fibre optique à l'une de ses extrémités qui est introduit par l'urètre.

 

  • Infection urinaire. Le médecin prescrira généralement des antibiotiques en comprimés. Plus rarement, des antibiotiques par voie intraveineuse peuvent être nécessaires, surtout si on pense que les reins sont touchés (pyélonéphrite) ou que le patient est très symptomatique (très malade).

  • Calculs rénaux. Si elles sont petits, on peut espérer une expulsion naturelle par une hydratation abondante. Sinon, une technique spécifique (extraction avec instrumentation par voie naturelle, éclatement par laser, exérèse chirurgicale) devra être utilisée pour évacuer le calcul.

  • Hyperplasie bénigne de la prostate. Le médecin recommandera des médicaments en comprimés ayant pour but de réduire le volume de la prostate et de maîtriser l'ensemble des symptômes. Pour les cas importants, on pourra proposer une intervention chirurgicale.

  • Traumatisme. Selon le traumatisme subi, le médecin prescrira un traitement de soutien (repos et analgésiques) jusqu'à la guérison ou il recommandera une chirurgie.

  • Inflammation du rein (glomérulonéphrite ou néphrite). Dans la plupart des cas, le traitement de soutien (repos et analgésiques) est suffisant. Parfois on proposera une biopsie rénale pour préciser la cause de la néphrite et ainsi la traiter plus spécifiquement.

  • Tumeur dans l'appareil urinaire. Le médecin proposera une chirurgie d'exérèse (ablation), qui varie selon la localisation de la tumeur.

Lire aussi : Changement de couleur de l'urine, pour connaître les causes d'une urine rouge sans présence de sang.

 

publié initialement le 31/05/2001 - 02h00 et mise à jour par Dr Philippe Presles le 31/08/2011 - 20h03

Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005

Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
mel59

bonjour j ai 28ans depuis 2jours je fais du pipi un peu rouge. j ai deja fait une cystite et les douleurs sont horrible !! la je ne comprend pas je n ai pas de douleur!!

Kryptonien

Bonjour, j'ai un 19ans, et depuis aujourd'hui matin lorsque j'urine tout est en rouge, j'urine du sang, je ne comprenp pas pourquoi?, mais ça n'as pas des douleurs.

Dherton224

Bonjour j'ai 25 ans, il ya 2 jours j'ai l'amour avec ma copine pendant 2h sans éjaculer. Le lendemain matin en faisant pipi, j'ai pissé du sang. Aujourd'hui quand je fais pipi, il n'y a pas de sang, mais j'ai un peu mal. Qu'es ce que je dois faire, j'ai peur

PUB
A lire aussi
L'incontinence urinaire du chien Mis à jour le 17/01/2005 - 01h00

Les pertes urinaires involontaires des chiens menacent leur santé et l'hygiène de la maison. La compréhension de l'origine de ces troubles permet un traitement adéquat.

Les cristaux et calculs urinaires du chat Mis à jour le 19/10/2004 - 02h00

Si votre chat se rend fréquemment dans sa litière, n'y laisse que quelques gouttes d'urine, s'il y fait des efforts infructueux sans pouvoir vider sa vessie ou s'il se plaint en urinant, réagissez sans attendre.

Plus d'articles