Les poux, au-delà des idées fausses

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 10 Septembre 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 12 Septembre 2014 : 10h34
-A +A
Les poux aiment les rentrées scolaires car ils ont une prédilection pour les périodes de collectivités. Attraper des poux n'est pas grave, la pédiculose du cuir chevelu qui en découle est une affection bénigne, mais elle entraîne des nuisances cutanées, elle est très contagieuse et souvent chargée d'une grande émotion.

Que faut-il savoir sur la contamination par les poux ?

  • La contamination se fait par contact direct avec un sujet porteur de poux.

  • La transmission indirecte, comme l'échange de bonnet ou de cagoule est parfaitement possible, mais rare.

  • De même, les poux sautent rarement d'une tête à une autre, contrairement aux puces.

  • Les poux résistent à l'eau et au savon.

    Héberger ou non des poux n'est donc pas une question d'hygiène.

    Ils peuvent infecter n'importe qui, quels que soient son milieu ou son hygiène personnelle.

    Il suffit d'un contact physique direct avec une personne parasitée.

  • Le seul facteur de risque est donc la collectivité, la cohabitation.

    C'est d'ailleurs pourquoi les poux affectent peu les adultes, et surtout les enfants.

    De la même façon, si les filles sont plus souvent touchées, c'est que leurs jeux impliquent plus fréquemment des contacts de tête à tête.

    Il suffit d'un seul porteur de poux pour infester une classe entière, un groupe d'enfants en vacances ou une famille.

Comment savoir si un enfant a des poux ?

  • Repérer le premier signe d'alerte

    Des démangeaisons répétées du cuir chevelu, particulièrement au niveau de la nuque, des tempes et autour des oreilles.

  • Examiner attentivement le cuir chevelu,

    Regarder notamment à l'endroit des démangeaisons et repérer les lentes et les poux adultes.

    Seule la présence de lentes vivantes assure d'une contamination.

    Elles sont de couleur caramel et brillantes, tandis que les lentes mortes sont blanches et situées plus loin du cuir chevelu.

    Les poux adultes vivants sont plus difficiles à voir. On peut alors utiliser un peigne à poux sur cheveux humides.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 10 Septembre 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 12 Septembre 2014 : 10h34
Source : Guide "Alerte aux poux", Dr Patrick Emschwiller, Editions Willer & Associés.
A lire aussi
Poux, lentes : prévenir et traiter Publié le 13/09/2013 - 12h09

A chaque rentrée scolaire, les poux font leur réapparition.Il existe, en pharmacie, de nombreux produits efficaces pour les éliminer, mais il faut aussi appliquer des mesures de prévention pour éviter la réinfestation. Le traitement  contre les poux demande beaucoup de persévérance et de...

Contre les poux, quel produit choisir ? Publié le 20/11/2006 - 00h00

Les poux progressent toujours et régulièrement des épidémies sont annoncées dans les écoles de nos chers petits. S'en débarrasser efficacement n'est pas si facile que ça, d'autant plus qu'à force d'utiliser des insecticides, les poux ont développé une forte résistance. Une technique...

Offensive contre les poux Publié le 08/03/2010 - 00h00

Les poux sont fréquents en milieu scolaire. Ils n'épargnent aucune classe sociale et ne sont pas liés au manque d'hygiène. La crainte de l'infestation par les poux a conduit à une utilisation abusive des produits anti-poux et au développement de résistance à ceux-ci. Pas de panique, voici...

Les poux sont toujours d'actualité ! Publié le 29/08/2000 - 00h00

Votre enfant se gratte la nuque ou derrière les oreilles ? Pensez aux poux ! Examinez sans tarder son cuir chevelu à la recherche de lentes, blanchâtres et bien fixées aux cheveux. Le traitement demande certes de la patience, mais il est efficace grâce aux nombreux produits aujourd'hui...

Plus d'articles