Palpitations : quand consulter ?

Mise à jour par Dr Philippe Presles le 19/08/2013 - 16h33
-A +A

Tout à coup, votre coeur se met à battre de facon irrégulière et accélérée ? Vous ressentez des palpitations ? Ce trouble du rythme du coeur peut correspondre à une fibrillation auriculaire. Vous devez consulter un cardiologue dans la journée ! Explications.

Mon cœur bat irrégulièrement et plus vite : probablement une fibrillation auriculaire

Un cœur qui tout à coup se met à battre irrégulièrement, voire à provoquer comme des palpitations, indique très probablement une fibrillation auriculaire. Ce terme médical désigne une activation anarchique des oreillettes.

Les palpitations sont-elles dangereuses ?

Sur le moment, ce trouble du rythme ne met pas en danger. En revanche, il témoigne d'un haut risque cardiovasculaire : hypertension, insuffisance cardiaque, diabète, maladie coronaire, etc.

Les palpitations sont un signal d’alerte.

C'est pourquoi la survenue d'une fibrillation auriculaire doit être considérée comme un signal d'alerte et amener à consulter dans la journée un cardiologue afin de réaliser un bilan cardiovasculaire complet. Selon les résultats, un traitement curatif ou préventif pourra être mis en place afin soit de réduire la fibrillation auriculaire, soit de prévenir les complications cardiovasculaires.

Palpitations : quelles complications ?

Si les oreillettes ne se contractent pas régulièrement, le sang risque de stagner, favorisant la formation d'un caillot sanguin. Libéré dans la circulation sanguine, celui-ci peut aller se loger dans le cerveau, provoquant une embolie avec un accident ischémique transitoire, voire un véritable accident vasculaire cérébral (AVC).

Les AVC sont souvent reconnus grâce à leurs symptômes :

  • engourdissement soudain,
  • perte de sensibilité du visage, d'un bras, d'une jambe ou d'un côté du corps,
  • vertiges,
  • troubles de l'élocution,
  • de la vue,
  • maux de tête intenses,
  • vomissements, etc.

Mais la fibrillation auriculaire est donc aussi un signal d'alerte important.

Autres causes de palpitations :
La fibrillation ventriculaire n'est pas la seule maladie responsable des palpilations et de l'accélération du rythme du cœur. D’une manière générale, tout changement du rythme cardiaque (pouls) doit vous amener à consulter votre médecin.

Initialement publié le 06/04/2010 - 02h00 et mis à jour par Dr Philippe Presles le 19/08/2013 - 16h33 Institut Moncey
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Quels sont les symptômes d'une fibrillation auriculaire ? Publié le 15/02/2017 - 17h21

Palpitations, accélérations cardiaques, irrégularités des contractions, voire essoufflement ? Et si c’était une fibrillation auriculaire ? Cette arythmie du cœur est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Qu'est-ce qu'une fibrillation auric...

Plus d'articles