Une nouvelle approche génique pour traiter le diabète de type 1

Publié par Dr Pierre-Yves Benhamou le Lundi 12 Février 2001 : 01h00
-A +A
Les cellules du pancréas, qui libèrent normalement de l'insuline en fonction du taux de glucose dans le sang, sont détruites au cours du diabète de type 1. La recherche thérapeutique en matière de diabète insulino-dépendant consiste donc à trouver le moyen de remplacer ces cellules.

Si la production d'insuline par génie génétique est possible de longue date, le principal défi vise à pouvoir moduler la fabrication de cette hormone en fonction du taux de glucose ambiant. Une approche originale rapportée par le célèbre journal scientifique « Science » a consisté à utiliser des cellules endocrines du tube digestif (productrices d'hormone). Ces dernières étant naturellement équipées d'un détecteur de glucose, une équipe de chercheurs a eu l'idée de leur introduire le gène de l'insuline humaine. Résultat, elles sont capables de fabriquer et de libérer de cette hormone lorsque leurs récepteurs au glucose sont activés.Grâce au génie génétique, des souris diabétiques exprimant ce transgène ont une production d'insuline dépendante du glucose circulant. Leur diabète a ainsi été corrigé.

Reste à espérer que cette voie originale de recherche débouche à terme sur un traitement applicable à nombre de patients diabétiques.

Publié par Dr Pierre-Yves Benhamou le Lundi 12 Février 2001 : 01h00
Source : Anthony T. Cheung, Science 2000, 290 (5498) : 1959-1962.
A lire aussi
Le diabète expliqué en vidéo Publié le 19/08/2010 - 14h57

Pendant la digestion, la plupart des aliments que nous mangeons sont transformés en glucose, couramment dénommé glycémie. Le glucose circule dans le sang et sert d'aliment pour les cellules du corps. Mais les cellules ne peuvent pas absorber le glucose tout seul. Il faut tout d'abord qu'une...

Diabète de type 2 : l'insuline inhalée est efficace Publié le 16/01/2006 - 00h00

L'équilibre glycémique est essentiel dans le traitement du diabète de type 2 non insulino-dépendant. En cas d'échec, si les antidiabétiques oraux s'avèrent insuffisants, il est nécessaire de recourir à des injections sous cutanées d'insuline. Face à ce mode d'administration délicat, il...

Porte ouverte aux OGM Publié le 02/01/2003 - 00h00

Depuis dix ans déjà, les Américains, les Indiens et les Chinois, mangent des aliments issus d'Organismes Génétiquement Modifiés (OGM), sans « qu'aucun effet nocif sur la santé n'ait été rapporté ». A partir notamment de ce constat, les Académies de médecine et de pharmacie, viennent de...

Une première historique dans le traitement du diabète Publié le 12/07/2005 - 00h00

Le seul traitement du diabète de type 1 (insulinodépendant) aujourd'hui disponible est palliatif. Il consiste à injecter quotidiennement de l'insuline de synthèse. Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à bloquer l'évolution du diabète, en empêchant la destruction des cellules du...

Plus d'articles