Diabète de type 1 de l’enfant : gérer sa glycémie pendant les vacances

Publié par Dr Christelle Pierrot, médecin généraliste le Mardi 05 Juillet 2016 : 11h07
Mis à jour le Lundi 11 Juillet 2016 : 16h53

Le diabète de type 1, appelé aussi diabète insulino-dépendant, qui touche environ 15 000 enfants et adolescents en  France, impose des contrôles de la glycémie (taux de sucre dans le sang) plusieurs fois par jour… Les choses se compliquent lorsque l’enfant par en vacances. Mode d’emploi.

Diabète insulino-dépendant : l’enfant en vacances avec sa famille

Même si les vacances permettent une rupture dans le quotidien de l’enfant, le traitement pour son diabète insulino-dépendant devra le suivre obligatoirement.

Ainsi, pour que les vacances se passent bien, il est nécessaire de penser à prendre avec soi :

  • L’ordonnance avec le traitement détaillé (demandez au médecin de préciser les noms des traitements en Dénomination Commune Internationale en cas de voyage à l’étranger),
  • Tout le matériel nécessaire en y ajoutant un surplus au cas où : cotons, désinfectant, lancettes, stylos d’insuline ou cartouches pour la pompe selon le traitement, lecteur de glycémie, bandelettes urinaires, Glucagon en cas d’hypoglycémie grave… ;
  • Tous les documents tels que le carnet de report des glycémies quotidiennes, le carnet de santé, la carte « J’ai un diabète ».

Voyage en avion :

  • Les médicaments liquides, les aiguilles et les seringues doivent être présentés avec l’ordonnance au contrôle de sécurité de l’aéroport pour passer dans le bagage à main.
  • Si votre enfant est porteur d’une pompe à insuline, il est possible de la retirer le temps du contrôle ou de la signaler à l’agent de sécurité avec un certificat médical.
  • Il peut être astucieux de mettre le matériel nécessaire réparti dans deux bagages différents pour ne pas se trouver dépourvus en descendant de l’avion en cas de perte ou de vol d’un des bagages.
  • L’insuline peut aller dans les bagages enregistrés, elle ne gèlera pas en soute où la température est généralement supérieure à 4°C, mais vous pouvez la mettre dans un sac isotherme pour être sûrs. De même, en voiture ou en train, il ne faut pas laisser l’insuline ou le lecteur de glycémie en plein soleil. L’insuline se conserve entre +4°C et +30°C, attention à ne pas la mettre contre un pack de glace dans un sac de congélation, elle serait détériorée et donc inefficace une fois injectée.
  • Pensez aussi à avoir des morceaux de sucre ou une collation accessible très facilement durant le voyage avec votre enfant.
  • Du fait du changement de rythme, ou du décalage horaire éventuel, des horaires plus irréguliers des repas, d’une activité physique plus importante, le diabète de type 1 peut volontiers se déséquilibrer et nécessiter de plus fréquents contrôles de la glycémie.

Il est important de prévenir le pédiatre avant votre voyage afin qu’il vous donne des conseils avant votre départ. Tout ce qui aura pu être anticipé au maximum avant le départ sera une source de stress en moins pendant les vacances familiales.

Diabète insulino-dépendant et colonie de vacances

Un jeune enfant peut accéder à des colonies pour enfants diabétiques avec toute une équipe dédiée formée au diabète. Ça permet de couper le cordon avec ses parents, ça permet aussi aux parents de pouvoir se reposer, aux enfants de gagner en autonomie, et de se rendre compte qu’ils ne sont pas les seuls à être malades !

Des séjours sont organisés par l’AJD avec au programme une éducation thérapeutique des enfants réalisée de façon ludique (petites histoires, jeux de rôles, etc.). Tout est adapté en fonction de l’âge de l’enfant. Ils proposent aussi aux parents qui le souhaitent des formations.

Une colonie de vacances ordinaire n’est pas complètement à exclure pour un adolescent, à partir de 14-15 ans, mais à plusieurs conditions : il faut que l’adolescent soit complètement autonome vis-à-vis de son traitement et qu’il ait un diabète équilibré, que le personnel soit informé et à même de gérer une complication aiguë, et que les activités proposées durant le séjour soient adaptées : un stage de survie en forêt par exemple est trop dangereux.

A lire aussi
Diabète type 1 insulino dépendantPublié le 25/02/2002 - 00h00

Le diabète de type 1 ou diabète Insulino Dépendant (DID), fut aussi appelé "diabète maigre" ou encore "diabète juvénile" car il peut apparaître dès l'enfance. L'alimentation joue un rôle important dans son traitement.

Diabète : comment prendre l'avion avec de l'insuline en poche ? Publié le 08/08/2008 - 00h00

Si vous devez prendre l'avion, sachez que tous les produits liquides sont désormais interdits en cabine. Vous devez donc impérativement les placer dans votre valise, en soute, sinon, ils vous seront confisqués au contrôle de sécurité. Qu'en est-il des médicaments et plus particulièrement...

Plus d'articles