Les 6 cancers les plus fréquents chez la femme

Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Dr Jean-Loup Dervaux, médecin ORL le Lundi 19 Février 2018 : 14h12

Les femmes sont autant touchées par le cancer que les hommes. Mais, ce ne seront pas les mêmes. Découverte des 6 plus fréquents au féminin avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé dont "Bilans de santé personnalisés" aux éditions Dangles.

© Adobe Stock
PUB

Le cancer du sein : le plus mortel

Les chiffres : 54 100 cas* de cancer en France en 2015. Chez la femme, le cancer du sein se situe en tête de la mortalité avec 11 913 décès, suivi du cancer du poumon et du cancer colorectal. S'il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10. Dans plus de 8 cas sur 10, il touche des femmes âgées de 50 ans et plus, et on estime qu’1 femme sur 8 sera concernée au cours de sa vie.

Aujourd'hui, le dépistage du cancer du sein est le moyen le plus simple de lutter contre ce cancerLa mammographie est ainsi considérée comme l’examen de référence et permet de détecter des tumeurs de petite taille, au tout début de leur progression.

Pensez-y :  "l’auto-palpation des seins est également important. C’est un premier geste de prévention.", explique le Dr Dervaux.

* derniers chiffres détaillés en 2015 par Unicancer, la Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer

PUB

Le mélanome de la peau : à fort potentiel métastasique

Les chiffres : 7242* nouveaux cas chez la femme en 2015, dont 740 décès. Le nombre de nouveaux cas de cancers de la peau aurait plus que triplé entre 1980 et 2012.

Pourquoi : le mélanome se développe dans 20% des cas à partir d’un grain de beauté et dans près de 70 % des cas, par une exposition excessive au soleil.

"Le mélanome cutané a plutôt un bon pronostic lorsqu’il est détecté suffisamment tôt, d’où l’importance d’un diagnostic précoce.", explique le Dr Dervaux.

En revanche, ce cancer est à fort potentiel métastasique et peut s’étendre rapidement aux ganglions et autres organes. Soigné tardivement, les chances de guérison se réduisent fortement, de 98 % de survie à 5 ans au stade localisé à 15 % au stade métastasique.

Sachez-le : les mélanomes sont les plus dangereux, mais ne représentent que 10 % des cancers cutanés en France. 90 % des cancers de la peau sont des carcinomes, des lésions moins agressives.

* derniers chiffres détaillés en 2015 par Unicancer, la Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Florence Massin, journaliste santé et validé par Dr Jean-Loup Dervaux, médecin ORL le Lundi 19 Février 2018 : 14h12
Source : Chiffres et conclusions de l’INCa, l’institut national du cancer, ainsi que de la Fédération nationale des Centres de lutte contre le cancer et d'infocancer, site d'informations spécialisées sur le cancer.
Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de nombreux ouvrages sur la santé dont "Bilans de santé personnalisés" aux éditions Dangles
A lire aussi
Patrice Chéreau : une victime du cancer du poumonPublié le 09/10/2013 - 06h33

Patrice Chéreau, metteur en scène de théâtre, d’opéras, réalisateur et scénariste pour le cinéma, est décédé le 7 octobre à Paris des suites d’un cancer du poumon à l’âge de 68 ans. Ce cancer fait chaque année en France 29.100 victimes…

Cancer colorectal : comment booster le dépistage ? Publié le 29/04/2014 - 11h20

Selon un sondage Ifop pour l’Association France Côlon, seul un Français sur trois participe au dépistage organisé du cancer colorectal. C’est trop éloigné de l’objectif des 50 %, taux qui permettrait une diminution de 15 % de la mortalité liée à ce cancer. La mise à disposition...

Plus d'articles